PDA

Afficher la version complète : Virtual Gibbs



Markand
07/01/2005, 21h19
Salux !!

avez vous deja entendu parler de ce llogiciel ? c'est celui que j'utilise sur windows 2000 en cours, j'aimerai initier mon prof de techno a Linux, et je voudrai ce logiciel sinon il ne pourront pas publier Linux dans notre Lycée http://www.alionet.org/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/tongue.gif

Est ce que ca existe sous Linux ? http://www.alionet.org/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/smile.gif

galagann
07/01/2005, 21h57
J'ai cherche sur le net et j'ai rien trouver. Tu es sur de l'orthographe ?

Markand
08/01/2005, 00h01
Alors la j'en sais rien c'est un ami qui ma donné le nom, je demanderai en cours, je vous tiens au courant

(Mais si vous m'aidez, le Lycée risque d'etre exploité par SuSE, et non par Windaube 2000 http://www.alionet.org/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/tongue.gif)

PS: DSL j'ai ecrit trop vite j'ai pas fait expres d'avoir ecrit VIRUTAL GIBBS, je crois que c'est Virtual Gibbs, tu peux corriger ca dans le Titre STP ? http://www.alionet.org/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/whistling.gif

Spyhawk
08/01/2005, 18h54
C'est un logiciel de FAO ? (Fabrication Assistée par Ordinateur) ?
Conception de pièce à passer à l'usinage ?

J'utilise ProEngineer, mais je ne connais pas du tout Virtual gibbs...

jacqueline
08/01/2005, 21h55
C'est ça ?

Gibbs (http://www.gibbsnc.com/)

Des profs qui vont enfermer les élèves d'un lycée dans des logiciels propriétaires, pour en faire les esclaves d'un prog archi méconnu...et tout ça pour apprendre la géométrie au bahut ... beurkkk ! J'ai toujours crû que l'école devait ouvrir l'esprit... Ton prof on l'a viré de chez boeing ???

Mandrake , un article pour ton prof !

Le point de vue de cette personne qui n'est pas un prof irresponsable, mais un architecte indépendant est intéressant. ( l'ensemble du site aussi).

Pour le retrouver sur le lien d'archilinux, c'est Architecture -> Humeurs

<div class='quotetop'>Citation </div>
J'utilise Autocad, tu veux toujours parler avec moi ?

Certes, c'est utile pour se placer sur le marché (et je vais continuer au moins pour ça), mais c'est un logiciel franchement lourd. Si un jour j'ouvre un cabinet, quel seront mes choix en matière d'informatique ?

Autocad est cher, lourd, lent. Mais puissant, me direz-vous. En effet, les possibilités de travail avec lui sont énormes, tellement, qu'une bonne partie du logiciel ne m'est pas franchement utile !

Par exemple, ses possibilités en 3D : incompatibles avec les produits autres que ceux de l'éditeur. Et la liste est longue ...

Le problème est que le maîtrisant, j'ai un mal fou à utiliser autre chose (qui ne fonctionne pas pareil) ...


Pourquoi je parle de ça ?

Les logiciels libres sont rarement utilisés dans les agences. Parce que « libre » ne fait pas « pro » !

Pourtant, la plus part d'entre eux suivent une progression incroyable par rapport aux logiciels commerciaux. Les mises à jours se succèdent régulièrement, plusieurs fois par an. Les logiciel propriétaires progressent lentement, au mieux une fois par an et parfois tout les deux ans (Autocad). Quand on peu parler de progression, car parfois, seule l'ergonomie change (perturbant vos habitudes).

Les logiciels propriétaires obéissent à une logique commerciale, tandis que les logiciels libres se développent en fonction de la demande des utilisateurs.

Dans le domaine graphique, ils sont nombreux et puissants (www.linuxgraphic.org) et permettent de décupler ses capacités, sans contraintes ni limites. Quelques chose vous manque ?

La plus part du temps, il est possible de programmer soit même à l'aide de scripts. Mais rien ne vous empêche d'écrire à l'équipe de développement.

Les outils « libres » m'ont beaucoup apportés, mais il est parfois difficile de perdre certaines habitudes.


D'où viennent elles ?

Lorsque je faisais mon Projeteur en 94, les enseignants refusaient les « rendus machines », tout devait être fait à la main. Quelque part c'était une bonne chose, car la base c'est la connaissance de la technique, un logiciel n'est qu'un outil.

De même, durant mes premières années en école d'archi, je devais me battre contre certains enseignants qui refusaient aussi ce type de travaux. L'ennui c'est que depuis, la tendance s'est inversée. Autocad, Photoshop, les formateurs n'ont plus que cela sur les lèvres. C'est là, la base du problème.

Ceux sont eux qui ont quelque part imposé ce type d'enseignement. Parce que c'est ce qu'ils maîtrisent. Or malgré la puissance de Gimp, parfaitement comparable (et compatible) à Photoshop, je n'ai encore jamais rencontré d'enseignant en ventant les mérites.


Quel enseignement ?

Il suffirait que l'enseignement apporte la base de l'utilisation des logiciels sans imposer une marque. Comment dessiner à l'aide de calques, comment gérer les couleurs, les lignes (la plus part des logiciels de conceptions fonctionnent sur les mêmes bases), ...

Maintenant, il faut bien que cet enseignement est une base concrète. Pourquoi du « libre » ?

On nous parle de « piratage ! » , or à votre avis, l'étudiant qui apprend toute l'année à utiliser un logiciel commercial, utilise quoi chez lui ?!

Un logiciel libre porte un nom facile à comprendre. L'enseignant peut distribuer en début d'année les logiciels enseignés. Et Linux ne doit pas être un prétexte de refus car nombreux sont les logiciels libres qui fonctionnent aussi sous Windows. L'étudiant fera ensuite son choix.


Certes, certains logiciels n'ont pas d'équivalent libres. Du moins pas à leur niveau. Mais c'est dans les premières années que l'on doit avant tout porter l'accent sur les techniques. Par exemple, apprendre le dessin technique sur Autocad est parfaitement stupide, car le support est bien trop complexe. Qcad, logiciel libre multi-plateforme, qui utilise les bases du dessin « machine » ferait parfaitement l'affaire !


Les techniques

Pouvoir se vendre en apprenant de l'Autocad à l'école ?


Un peu, pourquoi pas, mais l'enseignement ne doit pas être basé sur de tels outils. Aujourd'hui, c'est à celui qui aura appris Archicad, Artlantis (...) qui s'oppose à l'Autocadien et 3Dmaxien ...
Bref : Nous apprenons à être les esclaves d'un produit plutôt que les maîtres d'une technique.


On n'apprend que de moins en moins comment rendre l'aspect brillant avec des nuances de gris, pourquoi un objet se déforme lorsqu'il se reflète sur un cylindre, comment faire les ombres portées (même approximativement). On ne nous apprend d'ailleurs pas non plus comment rendre une présentation dynamique et attractive. Par contre, avec 3D Studio Max, on vous dira comment utiliser les plugins !


D'ailleurs j'ai entendu plusieurs fois quelque chose de curieux :

Je trouve navrant que l'on apprenne pas à créer et gérer une agence, conduire un projet, faire et « gagner » un concours, bref ce qui est sensé nous attendre après l'école. On me répondait alors que ce n'est pas à l'école de jouer ce rôle, de former à l'aspect commercial du métier. D'accord, mais alors que faites vous en enseignant l'usage de logiciels commerciaux ?

N'est-ce pas lié ?


Les réalités du marché

Maintenant, il faut être réaliste, Il y a plus de demande aujourd'hui pour Photoshop et MS Office, que pour Gimp et OpenOffice. Mais si vous connaissez d'avantage les principes de bases, vous serez d'avantages réactifs aux tendances du marché !

Vous croyez ces « grands logiciels » éternels ?

Donc rien ne vous empêche d'êtres multi-cartes, vous permettant de vous retourner confortablement. Utilisez un logiciel commercial ou deux (la base selon votre activité) et appuyez vous d'avantage sur du libre qui lui, évolue vite. D'autant que si vous maîtrisez vos outils, on vous écoutera. Il m'est ainsi arrivé de « placer » du libre dans des entreprises qui n'en avaient jamais entendu parlé. Et qui dit libre, dit aussi gratuit. Sur ce point, malgré le coût dû à la transition (souvent nul, suivant les logiciels, comme MS Office vers OpenOffice), l'argument est de poids !


Lisez le « Pseudo Manifeste » d'André Pascual - un bon point de vue sur la question !

Le piratage au service des monopoles - vu sur uZine


Sommaire

www.archilinux.org[/b]

Markand
09/01/2005, 21h32
Oui SpyHawk, je fait un BEP MPMI je fait de la FAO, je vais en parler a mon prof de techno, ca devrait etre cool d'avoir Linux dans mon lycée

Apres je pourrai me la peter en disant que ca vien de moi http://www.alionet.org/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/tongue.gif:p

Spyhawk
09/01/2005, 23h29
Mandrake > Ce n'est pas une petite décision à prendre, ça...

Les ordinateurs utilisés dans ton lycée ne servent qu'à ce genre de programmes ? Tous les programmes utilisés existent en version Unix ?

Les frais de transition du parc des machines est il raisonnable ?
Est-ce viable à moyen terme ? (à long terme de toute façon... )
Le surplus de coût est il raisonnable par rapport aux services rendu ?
L'administrateur des machines à t-il besoin d'une formation de type Unix ?

Enfin, faut toujours compter sur l'"inertie" des utilisateurs... (administartion comprise)
Si ça marche, pourquoi changer ? Meme si c'est pour du libre...

PS : C'est quoi un BEP MPMI ? J'habite en Suisse, ce genre de truc ça veut rien dire pour moi...

Markand
09/01/2005, 23h49
Metiers de la Productique Mecanique Informatisé, tu peux me filer un lien pour ton logiciel (un mdk rpm please) je n'ai pas trouvé ton logiciel, sinon sur ma distrib j'avais Blender, et QCad on peux aussi faire du dessin industriel avec ?

PS/ Solid Works on a pour l'instant

Spyhawk
10/01/2005, 00h51
Tu parles de ProEngineer (de PTC) ? Désolé, ç'est une application commerciale (et c'est pas donné). De plus je n'ai pas la version linux (mais elle existe).

Markand
10/01/2005, 09h19
Ben justement je parlais expres de Linux ! c'est pour ca que je sais pas quel logiciel utiliser http://www.alionet.org/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/ohmy.gif

jacqueline
10/01/2005, 10h02
C'est quoi si ce n'est du dessin industriel ?

http://www.ribbonsoft.com/img/screen002.png




Par contre pas facile de convaincre ton prof de passer à suse avec Qcad : il existe sous windows.. (framasoft ). Pour te la pêter c'est un peu rapé ... et compte tenu des remarques de spyhawk, ça m'étonnerait que tu arrives à le convaincre, avec tes arguments.. Surtout si tu ne fais pas l'effort de tester ceux que tu as dans ta bécane, ni même de chercher la doc.

<div class='quotetop'>Citation </div>
QCad on peux aussi faire du dessin industriel avec ?[/b]

guide Qcad eb français (http://www.linux-france.org/article/appli/infographie/qcad.htm)

Qcad (http://www.ribbonsoft.com/qcad_screenshots.html)

Un bon prof , devrait déjà choisir un logiciel gratuit et libre, souvent disponible sous les deux systèmes, pour que les élèves qui le souhaitent puissent l'utiliser à la maison, quel que soit leur OS, sans avoir à pirater.. Au lieu de les coincer avec un logiciel payant, purement microsoft, utilisé chez Ford et chez Boeing.... je parle de Virtual Gibbs ( quelles spécificités a ce logiciel pour justifier son achat et son utilisation à l'école ? je me demande.... ).

A te lire il semblerait que l'école n'éveille plus beaucoup l'esprit, et ne pousse plus les élèves à la curiosité et à l'autonomie... Parfois ça m'effraye.

Markand
10/01/2005, 20h59
Oaui mai je sais pas si il rends le tout en 3d apres ...