PDA

Afficher la version complète : la part des choses...



gibus92
22/01/2008, 12h40
J'utilise openSUSE pour suivre quelques projets en cours de développement et pour faire un peu de bureautique. Concernant la mise à jour, un gros point noir a été le chargeur grub, qui a généré un menu incohérent au vu d'une configuration disque un peu complexe mêlant SATA/IDE et Linux/windows sur 2 disques.

On peut reconnaitre l'amélioration très nette de la gestion des paquetages, bien plus rapide, même s'il y a encore une charge très forte au démarrage, cette fois ci-ci, non plus en charge CPU, mais en charge d'entrées/sorties disque, en quantité très élevés. Pour la gestion des conflits, le solutionneur est une amélioration, mais il est loin de régler tous les problèmes. Le novice doit encore se poser des questions lors de la mise à jour, surtout lors des mises à jour du dépôt GNOME : fréquemment, les bibliothèques GNOME sont mises à jour, mais les applications ne sont pas régénérées, ce qui oblige à les désinstaller : evolution, evolution-server, control-center2, ekiga etc ...

Pour le reste, il est à noter l'amélioration des performances du nouveau noyau, et j'espère enfin, que pour les prochaines versions openSUSE proposeront une meilleure prise en charge du wifi, même si celà implique une réécriture de tous les pilotes wifi intégrés au noyau pour bénéficier de la nouvelle pile ieee80211.

Pour mon cas personnel, la prise en charge des périphériques ne s'est pas améliorée (CANON, imprimante S750 et scanner Lide 70), mais le problème est connu : CANON n'a jamais pris en considération les utilisateurs de Linux. Pour ma nouvelle carte mère, le pilote wifi rtl 8187 ne supporte pas le chiffrement WPA dans le noyau 2.6.22, tout comme le broadcom 4306 de mon portable en natif. Donc pour le portable, la solution est encore ndiswrapper, mais pour le PC de bureau en 64 bits, il n'existe pas de pilote windows rtl8187 64 bits.

Enfin, mon portable, un ACER TM800 peut faire de la veille sur disque et de la veille mémoire, mais il lui est impossible de reprendre : l'écran reste noir.

Le bilan est d'autant plus mitigé que j'espérais que Novell allait passer des accords avec les fabriquants pour améliorer la situation des pilotes, ce qui ne me semble pas le cas actuellement.