PDA

Afficher la version complète : "And the winner is..."



thveillon
12/03/2008, 20h09
Il m'arrive souvent d'avoir à argumenter pour convaincre des gens normaux (!) que GNU/Linux est plus qu'une alternative gratuite aux systèmes propriétaires. Bien sur il y a 'bling-bling' compiz-fusion, Dell et quelques autres qui vendent des systèmes Linux, le fait que les serveurs qui font que l'internet existe utilisent souvent GNU/Linux, les supercalculateurs, l'embarqué...etc La gamme des arguments est plus étoffée qu'il y a quelques années. Mais il y a un domaine que le grand public connais bien, même les plus jeunes, et où on peut dire que le monde informatique est inversé, un monde merveilleux ou les Manchots règnent en maîtres : ce monde merveilleux est celui du cinema d'animation et des effets spéciaux.

Comme je passe pas mal de temps à monter des video ce sujet me touche de près, j'utilise quotidiennement Cinelerra, jahshaka, CinePaint et quelques autres, je m'amuse aussi parfois avec Blender et son moteur de rendu Yafray, autant d'outils qui permettent de produire des œuvres à un niveau professionnel.

Mais si on regarde au niveau du monde des "monstres" dans ce domaine, on s'aperçoit que le manchot fait carton plein !

Le festival Annie Awards (http://annieawards.org/) (sur wikipedia (http://en.wikipedia.org/wiki/Annie_Award)) qui est le festival de cannes (ou les Oscars) du film d'animation s'en fait l'echo bien souvent, et cette édition a récompensé Ed Leonard(responsable de la migration sous Linux de Dreamworks (http://www.dreamworksanimation.com/)), pour l'ensemble de son travail, et "Ratatouille" qui a été entièrement produit sous Linux. Dreamworks travaille sur des stations HP qui font tourner RedHat, ce n'est pas une exception, Pixar et son outils de rendu RenderMan (http://www.renderman.org/) tourne bien souvent sous Linux, jeter un œil à la liste des films (https://renderman.pixar.com/products/whatsrenderman/movies.html) qui ont utilisés cette technologie est assez instructif... RenderMan est disponible comme une plateforme propriétaire par le biais de Pixar, mais c'est aussi une norme qui permet l'interaction de très nombreux outils de rendu photoréaliste et d'animation, beaucoup sont des solutions libres et évidement tournent sur Linux. "Titanic" et "Matrix" ont été les vrais détonateurs pour l'utilisation de ces technologies, et des plateformes GNU/Linux, dans le cinema conventionnel. Les effets spéciaux sont si nombreux qu'on est à la frontière du film d'animation, et les différentes entreprises travaillant sur ces énormes projets devaient absolument pouvoir produire des formats lisibles par toutes les autres : fiabilité, render-farming massif, rapport performance/coût et interopérabilité ===> Linux !
Cinepaint (http://www.cinepaint.org/) (anciennement FilmGimp) bénéficie du soutien de Sony, il a été utilisé dans des films du calibre de "the last samouraï", il permet de retoucher un film image par image, d'y appliquer le même type de correction que Gimp sur une image fixe, mais su rl'ensemble d'une séquence. C'est un outils libre et disponible pour la plupart des distributions.

Plus fort encore, les studio qui ont travaillé sur le film "The Spiderwick chronicles" (http://spiderwick.com/movie/) ont installé Fedora sur une bonne partie de leur parc de machines... Mac ! Étant donné la taille des clients Apple a même du prêter son soutien à l'opération ! Tippett Studio qui était le leader du projet a expliqué sont choix à Linux Journal (http://www.linuxjournal.com/article/9951), et comment ils mixent dans leur flux de production applications propriétaires et libres LInux, Mac et Windows. Ici seul l'efficacité prime !

Dreamworks utilise aussi plusieurs applications commerciales propriétaires, ils font également tourner Photoshop sous Wine sur leurs stations, c'est donc un univers où cohabitent les solutions libres et propriétaires. Quand les seuls critères sont la performance et la fiabilité GNU/Linux est toujours de la partie !

Toutes ces entreprises reversent une grande quantité de code aux projets qu'elles utilisent (parfois pas suffisamment par rapport aux bénéfices, mais bon...), parfois elles paient des équipes de développement entières sur SourceForge ou délèguent des ingénieurs pour aider un projet libre (cas de Sony avec Cinepaint). Quand ça se passe bien tout le monde en sort gagnant.

Dernier exemple, le très remarqué "Elephant Dreams" (http://www.elephantsdream.org/), film libre sous licence CreativeCommon et réalisé en majeure partie avec Blender auquel il sert de "proof of concept" ("démonstration" en Français ?). Un successeur est d'ailleurs en route...


Voilà, juste un petit aperçu de ce secteur ou GNU/LInux est en bonne place, un argument supplémentaire pour convaincre les septiques. Quand je lis sur certains forums que LInux n'est "pas prêt pour le multimedia" parce que "Premiere" ou "FinalCut" (Adobe et Apple) n'ont pas d'équivalent... Que pour la video c'est en retard parce que la personne habituée de MovieMaker a essayé une fois Kdenlive et qu'il a planté... Hum, allez dire ça à WaltDisney pour rigoler !

Bien sûr la plupart de ces outils ne sont pas techniquement à la portée du premier venu, mais leurs équivalents propiétaires nécessitent souvent de coûteux stages pour en tirer partie qui s'ajoutent au prix des licences. Avec Linux les étudiants peuvent se former chez eux sans logiciels piratés, sans licences exorbitantes, ça aussi ça compte. Ouvrir un atelier video sous Linux dans une petite commune ou une ville d'un pays en développement est envisageable, faire la même chose avec des licences multipostes de Apple, Windows et Adobe et irréalisable. Et en plus on peut apprendre avec les mêmes outils que les meilleurs, pas des versions "light" au rabais.

J'ai récemment installé deux postes sous Linux dans un petit studio de montage qui s'est monté près de chez moi, six mois plus tard 10 de leurs quinze postes sont des stations Linux... Une fois le premier pas franchit avec une bonne argumentation et un peu d'assistance technique la conclusion est évidente. Le prix des licences économisées représente plus que le salaire d'une nouvelle embauche, la qualité et la productivité sont les mêmes...

Si vous aussi travaillez dans un domaine où les manchots abondent, dominent, ou au contraire pointent timidement le bout du bec ça pourrait être sympa de partager vos expériences.

Promis, c'est pas du cinema cette histoire ! :rolleyes:

yoplait
12/03/2008, 20h25
Merci pour ce joli compte rendu ! :)

Le seul domaine dont je peux réellement parler vis à vis de l'implémentation de linux, c'est l'éducation nationale .. mais je pense que ca reste dans la catégorie "pointe timidement le bout du bec", mais ca commence à y venir, notamment par les logiciels et -nouveauté cette année- par une clé usb sur laquelle sont installés les firefox/thunderbird/openoffice/audacity et autres avec un p'tit lancement rapide dans la barre du windoche ...

Tous les arguments sont là, je vois pas vraiment d'arguments valables contre l'implémentation de linux dans l'éducation nationale .. à part peut-être les habitudes des enseignants ... ou les contrats juteux des mairies avec microsoft pour faire installer des PC avec du pré-installé windozien sur toutes les écoles d'une ville ...

Mais j'en reste persuadé (et de plus en plus !), Linux ne peut QUE grossir et se répandre ... de jour en jour, je vois le nombre d'utilisateurs augmenter ... même chez des personnes à qui je n'en ai pas parlé !! :D

catr
13/03/2008, 00h13
c'est instructif tout ça...

je connais un peu le mileu associatif rémois (musical surtout), qui utilise massivement internet pour la promotion, mais sans réelement se soucier des outils utilisés. je fais d'ailleurs du raccolage actif sur un forum rémois musical, reims poney music (passez faire un coucou à l'occasion! http://www.reimsponeymusic.fr/ ) en mettant en avant les conditions de confidentialité qu'offrent GNU/linux, ainsi que la gratuité. sans tellement d'échos, mais je persiste!
la création, autour de moi, ce n'est pas ça : habitude à utiliser des logiciels payants, même GIMP peine à remplacer paint shop merde..... quant à la musique et au cinéma, j'ose à peine en parler....

sinon je connais assez bien le milieu de l'éducation nationale aussi, ou, effectivement, les choses bougent un peu.
malheureusement, le personnel chargé des parcs informatiques est très "vieille école", et les solutions libres sont mal connues. Ooo a quand même fait une brêche, et firefox commence à s'y engouffrer.

je suis étudiant en Logique à Paris I, et là je constate souvent l'emploi de logiciels libres, qui ne va pas de paire avec l'adoption d'OS libres malheureusement.
mais PROLOG et LATEX sont les outils indispensables, et tout deux développés avant tout pour Linux, et massivement utilisés.

thveillon
13/03/2008, 00h35
L'éducation nationale Française est curieusement en retard, car dans les équipes de développement/traduction/beta-test des solutions libres d'elearning je croise pas mal de représentant du corps enseignant. Ma femme est prof (faut bien qu'elle ait des défauts ;) ) mais elle enseigne l'anglais est le français-langue-étrangère surtout à l'étranger, et là j'ai pu voir (et participer à !) de belles choses : des labos pour les primaires avec des Edubuntu partout, des Mandriva avec Audacity, Ardour, Rosengarden pour des labos de langues, des plate-formes Promethée et Claroline sur base Ubuntu... le rêve !

Depuis que je suis en Angleterre c'est le cauchemar, du win partout dans les milieux universitaires que je côtoie un peu, du vpn Cisco... Le bon côté c'est que les étudiants sont plus ouverts que leurs profs, et il y a même un cursus universitaire informatique "opensource" qui va démarrer l'année prochaine. Sur les gros sites UK de ecommerce informatique on voit aussi beaucoup de commentaires qui concernent l'usage du matériel avec GNU/Linux, c'est bon signe.
Par contre le niveau général en informatique chez les profs est élevé, les powerpoint avec projection sont d'utilisation quotidienne, il y a pas mal de tableaux interactifs, des réseaux locaux avec ressources pédagogiques partagées, et je parle d'écoles publics dans des localitées moyennes, pas de Londres.

En france d'une façon générale c'est le niveau en informatique qui m'a laissé songeur... Ça a peut-être changé mais à l'époque où je traînais dans les milieux iufm et universitaires les profs apprenaient sur le tas comme ils pouvaient, faisaient du powerpoint avec des moufles et n'avait pas vraiment d'idée sur ce que pouvait leur apporter une base de donnée pour leurs références bibliographiques... Même word était utilisé de manière très approximative, un peu au pif version essai/erreur (enfin surtout erreur, parce que c'est word quand même !). J'espère que ça a changé depuis.

manchette
14/03/2008, 22h13
Salut,
je viens de tomber sur cet article qui tente de faire un point sur linux et le grand public : http://www.clubic.com/article-127204-1-ins...iva-ubuntu.html (http://www.clubic.com/article-127204-1-installer-linux-fedora-mandriva-ubuntu.html)

Agemen
15/03/2008, 00h56
J'ai survolé l'article, y'a des approximations dans ce qui est dit, mais faible... et ça reflète quand même bien les problèmes qu'un néophyte rencontrerait sur notre système. reste qu'à la place de Fedora, j'aurais mis openSUSE... notamment pour la gestion exceptionnelle de trois bureaux à la fois :P

thveillon
15/03/2008, 04h16
Ça m'agace toujours un peu ces articles avec toujours le même titre, la question c'est "est-ce que les utilisateurs imprégnés de windows sont prêt à changer leurs habitudes ?".

Si on demandait "vista est il prêt pour le grand public ?" ... ça paraîtrait absurde, pourtant c'est un mauvais système d'exploitation, pas plus simple à administrer qu'un GNU/Linux comme Suse, et moins fiable. Les critères de l'adoption d'un système d'exploitation ne sont pas uniquement liés à ses qualités, en fait c'est même parmi les derniers motifs. L'image qu'il renvoie, la pub, les canaux de distribution, la familiarité, les conseils des voisins... La plupart des acheteurs grand public de Windows n'en savent pas très long sur ses caractéristiques techniques...

Ensuite le choix de Fedora... Les alertes Selinux toutes les 5mn pour un débutant ? On ne conseillerait pas à un débutant de commencer par windows server, mais RedHat si...

Wine pour un débutant ? Le dual boot ou même la virtualisation sont plus simples, et si on prend le problème à l'envers : moi je veux utiliser K3B et Ktorrent sous windows, je fais comment ?

On en a déjà parlé sur d'autres post, mais ces articles ne parlent pas de débutant, ils parlent de gens qui ne connaissent pas grand chose à l'informatique mais sont plein d'habitudes windowsiennes. J'ai testé Linux avec des débutants complets en informatique et des enfants dont c'est la première expérience, il ne m'ont pas demandé où était le menu "start" ou "word", ils ont appris à se servir d'une souris et d'un clavier, à cliquer et naviguer dans des menus pour trouver la fonction qui va bien, et ça roule pour eux. Linux ou autre chose pour un vrai débutant c'est pareil, sauf que Linux a les avantages que l'on connaît et ses problèmes avec certains matériels (d'ailleurs plus avec les fabricants que les matériels...)

Ils essayent d'être dans le vent chez Clubic, mais les articles "Linux ressemble-t-il suffisamment à windows pour que l'on ne voit pas de différence" ça ne fait pas très sérieux...

<div class='quotetop'>Citation </div>
Cependant, force est de constater que dans la relation à l'utilisateur novice, Linux accuse encore un certain retard sur Windows.[/b]

Tout est dit... allez je démarre, heu non j'arrête, parce que ["erreur 4012, vérifiez que le disque n'est pas protégé en écriture ou plein"] il faut que je retourne sur mon système ["dll-shmurk23564ccvMM32 est introuvable"] pas conviviale pour envoyer une requête au service client parce que le "Linux genuine advantage validation tool" a bloqué mon ordi. Et puis sur l'autre machine faut que je téléphone pour activer le système et paye Symantec pour me débarrasser des douzes millions de pop-up qui me rappellent de le faire, dommage qu'on puisse pas le désinstaller ce machin...
Ensuite j'installe un serveur web sur vista pour héberger mon site, et j'explique à mon petit voisin que s'il veut le même bureau aero que moi il faut qu'il vole 300€ à sa grand-mère et achète 2GO de ram...

Heureusement que c'est facile et conviviale windows, ça mérite vraiment d'être la référence en la matière...

madcap
15/03/2008, 08h58
J'ai survolé l'article, y'a des approximations dans ce qui est dit, mais faible... et ça reflète quand même bien les problèmes qu'un néophyte rencontrerait sur notre système. reste qu'à la place de Fedora, j'aurais mis openSUSE... notamment pour la gestion exceptionnelle de trois bureaux à la fois :P[/b]
La Fedora n'est pas une distribution pour grand débutant. Jamais je ne leur conseille alors qu'elle tourne comme une horloge sur mon portable. Et elle est basée sur gnome et ils la testent sous Kde.
L'opensuse est de la même catégorie que l'ubuntu et la mandriva, et même plus respectueuse des autres os installés.

Agemen
16/03/2008, 02h00
merci madcap, je me disais bien que le live cd fedora que j'ai essyé, c'était gnome! Suis pas fou :D
thveillon... pour la relation à l'utilisateur novice, j'ajouterais que les communautés linux sont parfois beaucoup plus accueillantes... Honnêtement, je crois qu'ici on est très près du top niveau mondial :P

thveillon
16/03/2008, 03h29
[Notice légale : "Attention, ceci est peut-être du second degrés, il se pourrait que certains passages qui vont suivre nécessitent un certain recul critique et un peu de sens de l'humour pour ne pas être mal interprété] Oui, d'ailleurs ceux qui ne sont pas d'accord n'ont qu'à aller se faire voir chez zinblows, et rtfm. Linux c'est pas pour les mauviettes, et leurs problèmes ne nous intéressent pas on a assez des nôtres. De toute façon ils sont nuls les $(gens).

Z'ont plutôt intérêt à être convaincu qu' Alionet.org est la communauté GNU/Linux la plus accueillante de l'univers, sinon > dehors ! Allez chez Clubic !

Ça fait peur, non ?

<span style="color:#000000">J'ai lu le résultat d'une enquête déprimante faite par le magazine LXF (Linux Format) : la majorité des gens ayant eu une première expérience de GNU/Linux qui c'est mal terminée ont laissé tomber à cause de l'attitude de membres des forums d'aide (?). Les exemples données et les "blind test" conduits par des journalistes sont éloquents... et consternant. Le problème c'est que les bonnes manières ne vont pas croissantes avec le niveau de connaissance, les listes de diffusions de certaine distributions sont des champs de mines, et celles de kernel.org un des pires exemples ! Certains contributeurs du noyau jètent l'éponge pour cette raison, c'est vraiment du gâchis.

J'ai l'impression que sur les forums francophones ont est un peu moins rapides à dégainer le "rtfm", enfin pour Alionet c'est certain ! B)
Par contre pour faire partir les messages en sucette on est des pros !
</span>

madcap
16/03/2008, 09h07
merci madcap, je me disais bien que le live cd fedora que j'ai essyé, c'était gnome! Suis pas fou :D
thveillon... pour la relation à l'utilisateur novice, j'ajouterais que les communautés linux sont parfois beaucoup plus accueillantes... Honnêtement, je crois qu'ici on est très près du top niveau mondial :P[/b]
Il existe un honorable live cd KDE mais Gnome reste le bureau le plus utilisé. Ils n'ont pas testé la Mandriva sous Gnome alors qu'ils montrent une légère préférence pour ce bureau.
Alionet est franchement agréable.

Tuxie
16/03/2008, 11h38
J'ajouterai à ce qui a été dit que, à mon avis (et de mon expérience), le comportement des utilisateurs de Windows est avant tout une simple question d'habitudes. Je suis certaine que si Microsoft, après Vista, sortait un "nouveau système d'exploitation" en utilisant un Linux et en l'appelant "Windows 2010", ils remporteraient un succès fou et on les applaudirait des deux mains... voire plus. :lol:

xiloa
16/03/2008, 12h31
Bonjour,

juste comme ça pour ma culture générale personnelle, vous pourriez expliciter l'acronyme "rtfm" ?
:huh:

thveillon
16/03/2008, 13h37
RTFM vient de l'anglais, c'est un acronyme volontairement ambiguë qui peut vouloir dire "Read The Fine Manual" ou "Read The Fucking Manual" (désolé maman, c'est eux qui ont demandé ;) ) Évidemment c'est la deuxième version qui a la préférence des abrutis pour signifier aux "newbies" ou "noob" qu'ils n'ont qu'à taper "man mon_problème" et se débrouiller...

Un autre courant est "picnic" pour "Problem In Chair Not In Computer" (l'origine du problème est assis sur la chaise, pas dans l'ordinateur...), l'acronyme est encore une fois ambiguë, il est lisible dans les deux sens (Problem In Computer Not In Chair), les gens agressifs sont en général aussi faux-culs...

Aux fait Xiloa, si tu connais pas, "rtfm" ... :arrow: dehors :rolleyes:

raf
16/03/2008, 13h41
Bonjour,

juste comme ça pour ma culture générale personnelle, vous pourriez expliciter l'acronyme "rtfm" ?
:huh:[/b]

Le version maoiste du t-shirt geek est dispo ici (http://www.all-tribes.com/catalog/product_info.php?products_id=47icit-shirt) ;)

Est-ce que que quelqu'un peut infirmer/confirmer le rabais systématique de 25% accordé par MS à tout centre de formation souhaitant s'équiper. Ceci expliquerait la direction prise par l'Education Nationale française (primaire/secondaire) alors que GNU/Linux est bien présent dans l'Enseignement Supérieur et la Recherche.

catr
16/03/2008, 13h47
Read The Fucking Manual
Lis Ce Pute De Mode D'Emploi

et j'ai été consterné par certains "affrontements" virtuels sur le forum ubuntu.
je comprends que ce puisse être déprimant de se faire jeter d'un forum pour "débutantisme".

je suis sur que Tuxie a raison concernant Microsoft & windows 2010. question subsidiaire : si windows 2010 sortait en beta-test en se présentant comme une distro, quel accueil? (je pense connaître la réponse, je la pose juste par gout pour la rhétorique).

pour revenir au sujet initial : en termes de serveur web, le winner est linux a mort, nan?
et ca n'a même pas été signalé ici......
Apaches!

Agemen
20/03/2008, 17h39
ben tiens, un exemple de vidéo faite sous linx (j'imagine :P ) pour le brainshare... c'est la version geecko du panda qui dit aux gens d'éteindre leur téléphones... on le trouve là bas ;) (http://www.novell.com/brainshare/general-sessions-2008.html) , c'est rigolo... pas hilarant juste rigolo :)