PDA

Afficher la version complète : Guide d'autodéfense numérique Tome 1 publié



gusztav
30/04/2010, 14h24
Le tome 1 - hors connexion - du Guide d'autodéfense numérique vient de paraitre, on le trouve consultable en ligne ou téléchargeable en pdf à http://guide.boum.org/

<div class='quotetop'>Citation </div>
Les technologies numériques, auxquelles il est devenu très difficile d’échapper, offrent des possibilités de contrôle et de surveillance inédites. S’ils semblent souvent très pratiques, ces outils sont également de puissants supports dans les processus de surveillance et de répression. C’est à partir de ce constat, et de la détermination à ne pas se laisser contrôler par quelque Big Brother que ce soit, qu’un collectif s’est attelé depuis plusieurs mois à la rédaction du « Guide d’autodéfense numérique » ; le premier tome vient tout juste d’être publié sur Internet.

Comprendre quelques bases de fonctionnement des ordinateurs, connaître certaines possibilités de surveillance et de piratage, prendre connaissance de quelques failles permettant de faire de l’outil numérique un mouchard surpuissant… et apprendre, en conséquence, des techniques d’autodéfense. Le « guide » se veut une tentative de décrire dans des termes compréhensibles « l’absence d’intimité dans le monde numérique », puis de donner quelques clés pour trouver des usages et des outils appropriés à chaque situation.

Centrés dans un premier temps sur un usage des ordinateurs « hors connexions », les auteurs espèrent faire paraître l'an prochain un deuxième tome, axé sur les problématiques d’Internet et des réseaux.[/b]


J'en ai commencé la lecture et il me semble très clair (même pour un débutant ignare comme moi). Mais mes connaissances en la matière font que je suis très limité pour vraiment évaluer sa valeur... (si il y a des avis plus éclairés et critiques...)

Pumpkin
30/04/2010, 14h52
Je souligne juste un passage que j'ai lu :
<a href="http://guide.boum.org/tomes/1_hors_connexions/1_comprendre/4_illusions_de_securite/1_logiciels_libres/2_logiciels_proprios/" target="_blank">
Les logiciels propriétaires : une confiance aveugle </a>
<div class='quotetop'>Citation </div>
Un logiciel « propriétaire » est donc un peu comme une « boîte » étanche : on peut constater que le logiciel fait ce qu’on lui demande, possède une belle interface graphique, etc. Sauf qu’on ne peut pas vraiment connaître en détail comment il procède ! On ne sait pas s’il se cantonne à faire ce qu’on lui demande, ou s’il fait d’autres choses en plus. Pour le savoir, il faudrait pouvoir étudier son fonctionnement, ce qui est difficile à faire sans son code source… il ne nous reste donc qu’à lui faire aveuglément confiance.

(...)

Dès lors, laisser reposer la confidentialité et l’intégrité de ses données sur des programmes auxquels on ne peut accorder sa confiance que les yeux fermés, relève de la plus pure illusion de sécurité. Et installer d’autres logiciels prétendant sur leur emballage veiller à cette sécurité à notre place, alors que leur fonctionnement n’est pas plus transparent, ne peut pas résoudre ce problème.[/b]Élégamment dit (du point de vue sécurité) et plein de bon sens ^^.

Et :
L’avantage d’avoir la recette : les logiciels libres (http://L’avantage%20d’avoir%20la%20recette%20:%20les%20lo giciels%20libres)
<div class='quotetop'>Citation </div>
La confiance plus grande qu’on peut mettre dans un système libre comme GNU/Linux est principalement liée au fait de disposer de la « recette » qui permet de le fabriquer. Gardons en tête quand même qu’il n’y a rien de magique : les logiciels libres ne jetent aucun « sort de protection » sur nos ordinateurs.

Toutefois, GNU/Linux offre davantage de possibilités pour rendre un peu plus sûr l’usage des ordinateurs, notamment en permettant de configurer assez finement le système. Ça implique trop souvent des savoirs-faire relativement spécialisés, mais au moins c’est possible.[/b]En plus ils soulignent la distinction à faire entre open source et Logiciel Libre (et ils écrivent GNU/Linux <3 <3 <3).
:D

ahlner
30/04/2010, 22h57
J'en ai parcouru une partie : clair et intéressant.
Pour les systèmes type live, il faudrait revenir à certains concepts d'ordinateurs : tout le système est en ROM, utilisation de la mémoire, pas de DD. Mais à l'époque où je les ai connus, pas de réseau.
Le problème important à régler serait que le système en ROM soit sécurisé, ce qui nécessite une longue maturation.

Heero_Yuy
03/05/2010, 19h59
Dès que je trouve un peu de temps, je le lis ;)