PDA

Afficher la version complète : Les brevets logiciels



neoclust
06/04/2005, 04h11
j'ai mon idée sur le sujet mais apres avoir parloté sur irc je me suis rendu compte que des gens ont pas compris l'enjeu des brevets donc c'est pour ça que je lance le debat ici.

Je penses que ça ne peut etre que constructif pour les 2 camps http://www.alionet.org/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/smile.gif


Repondez http://www.alionet.org/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/smile.gif

siko
06/04/2005, 04h55
Je trouve que le brevet sur une idée est complètement ridicule et contre productif, il va bénéficier seulement aux grosses entreprises qui ont les moyens de payer ces brevets. http://www.alionet.org/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/mad.gif

abgech
06/04/2005, 08h15
J'estime que les brevets logiciels sont dangereux parce que, entre autres, ils sont un frein à l'innovation, et comme l'on ne peut pas voter pour deux items ...

C'est parfaitement absurde de vouloir breveter une idée qui n'a pas de support matériel, en tout cas c'est totalement en contradiction avec une pratique immémoriale.

[MODE DÉRISION]
Je suis un descendant de Pythagore (je peux statistiquement le prouver !). À ce titre, je revendique une contribution financière de la part de tout les utilisateurs, passés, présents et futurs, des travaux de mon illustre ancêtre.
[/MODE DÉRISION]

bluetux
06/04/2005, 11h15
J'avoue que je ne suis pas spécialiste de la question et que j'ai pris le débat un peu en route, en même temps que je suis passé à Linux, il y'a quelques mois.

D'un côté c'est sans doute une bonne chose car cela évitera à certaines société de se faire piquer leurs idées sans en toucher des royalties.

De l'autre, un brevet, ça coute de l'argent, et surtout c'est un véritable casse tête juridique, donc je ne pense pas que cela sera à la portée de n'importe quelle entreprise du logiciel, notamment celles qui n'auront pas les moyens de se payer les cabinets d'avocats spécialisés pour monter leurs brevets.

Quant à breveter une idée, genre le shopping en un seul clic d'un grand vendeur de produits de loisirs sur Internet dont je tairais le nom (ils ont dû quand même faire un sacré brainstorming pour arriver à cette idée géniale du "un seul clic" http://www.alionet.org/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/clap_1.gif ...je les félicite pour ce bel effort http://www.alionet.org/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/mad.gif), je trouve cela complètement ridicule... D'après ce que j'ai compris, la direction actuelle prise par la Commission, ne touche que les procédés (pas les idées?) pas encore utilisés ou implémentés (heureusement)... et là encore je trouve l'intérêt fort discutable... en effet l'informatique n'etant pas un produit fini en soi, mais un produit qui permettant de traiter l'information, l'expérience montre que plus un procédé est utilisé et ouvert plus il s'impose comme un standard... je ne suis pas sûr que mettre en place des brevets utilisables moyennant royalties est la meilleure façons de faire adopter son "procédé" ou "standard" par le plus grand nombre...

Ca ne pertubera sûrement pas l'industrie du logiciel commercial car ils paieront les royalties à qui de droit en cas d'utilisation d'un brevet tiers (ou s'échangeront les droits)... mais cela risque d'augmenter encore le coût des logiciels (un atout dans le sens du Libre?) ou d'affaiblir un peu les marges (très confortables des grands éditeurs de logiciels) ... par contre pour le Libre (pas vendu, mais en libre circulation le plus souvent) c'est inquiétant...
Je tente de me rassurer en me disant qu'une législation bien plus stricte en matière de brevets est en vigueur en Amérique du Nord, et que cela n'y a pas empêché le développement du Libre.

neoclust
06/04/2005, 12h55
Originally posted by bluetux@mercredi 06 avril 2005 à 11:15
J'avoue que je ne suis pas spécialiste de la question et que j'ai pris le débat un peu en route, en même temps que je suis passé à Linux, il y'a quelques mois.

D'un côté c'est sans doute une bonne chose car cela évitera à certaines société de se faire piquer leurs idées sans en toucher des royalties.

De l'autre, un brevet, ça coute de l'argent, et surtout c'est un véritable casse tête juridique, donc je ne pense pas que cela sera à la portée de n'importe quelle entreprise du logiciel, notamment celles qui n'auront pas les moyens de se payer les cabinets d'avocats spécialisés pour monter leurs brevets.

Quant à breveter une idée, genre le shopping en un seul clic d'un grand vendeur de produits de loisirs sur Internet dont je tairais le nom (ils ont dû quand même faire un sacré brainstorming pour arriver à cette idée géniale du "un seul clic" http://www.alionet.org/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/clap_1.gif ...je les félicite pour ce bel effort http://www.alionet.org/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/mad.gif), je trouve cela complètement ridicule... D'après ce que j'ai compris, la direction actuelle prise par la Commission, ne touche que les procédés (pas les idées?) pas encore utilisés ou implémentés (heureusement)... et là encore je trouve l'intérêt fort discutable... en effet l'informatique n'etant pas un produit fini en soi, mais un produit qui permettant de traiter l'information, l'expérience montre que plus un procédé est utilisé et ouvert plus il s'impose comme un standard... je ne suis pas sûr que mettre en place des brevets utilisables moyennant royalties est la meilleure façons de faire adopter son "procédé" ou "standard" par le plus grand nombre...

Ca ne pertubera sûrement pas l'industrie du logiciel commercial car ils paieront les royalties à qui de droit en cas d'utilisation d'un brevet tiers (ou s'échangeront les droits)... mais cela risque d'augmenter encore le coût des logiciels (un atout dans le sens du Libre?) ou d'affaiblir un peu les marges (très confortables des grands éditeurs de logiciels) ... par contre pour le Libre (pas vendu, mais en libre circulation le plus souvent) c'est inquiétant...
Je tente de me rassurer en me disant qu'une législation bien plus stricte en matière de brevets est en vigueur en Amérique du Nord, et que cela n'y a pas empêché le développement du Libre.
<div align='right'><{POST_SNAPBACK}> (index.php?act=findpost&pid=30003)[/quote]


Pour le moment surtout les personnes pessedant les brevets n'ont pas trouvé bon de les utiliser. Mais si ilnux deviens trop important tu crois que MS va se gener pour pour porter plainte ?

Qd Sun a ete en proces avec Kodak car sun violait un brevet de Kodak sur Java l'amende a été de 1 MILLIARD de dollards tu connais des entreprises pouvant payer ça ? les groses oui mais je doute fort qu'une société comme SuSE, RH ou Mandrakelinux le puisse.

SI ces sociétés ne se sont reveillées c'est aussi peut etre parce que la législation n"était pas la meme partout et vu qu'on fait la meme connerie qu'aus USA ça va peut etre changer.

bluetux
06/04/2005, 13h02
<div class='quotetop'>Citation </div>
Pour le moment surtout les personnes pessedant les brevets n'ont pas trouvé bon de les utiliser. Mais si ilnux deviens trop important tu crois que MS va se gener pour pour porter plainte ?
<div align='right'><{POST_SNAPBACK}> (index.php?act=findpost&pid=30024)[/b][/quote]

Surtout que m$ a beau jeu de parler de brevet...car pour beaucoup de choses ils ne se sont contentés que de reprendre ce qui se faisait sur des plateformes concurrentes moins diffusées. Ca doit pas leur coûter cher leur laboratoire de recherches et développement chez m$ : un Mac et un pc sous Linux...

Plus sérieusement, je suis assez d'accord avec toi sur la mise en jeu des brevets détenus...à partir du moment où utiliser ces brevets permettra a leurs détenteurs de gagner ou de moins perdre d'argent, ils ne se gêneront pas !

siko
07/04/2005, 05h31
Surtout que le système de brevet à la mode us ets on ne peu plus débile vu que l'on peut poser un brevet sur une idée, imagine si Xerox à déposé un brevet sur l'interface graphique, on est tous bon pour repasser entièrement à la ligne de commande. http://www.alionet.org/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/dry.gif