• La ville de Munich réalise des économies grâce à Linux et OpenOffice

    La ville Bavaroise de Munich avait créé la surprise en 2003, lorsque celle-ci annonçait l'adoption d'une solution Linux sur l'ensemble de son parc informatique (à l'époque, 14 000 postes). IBM et SUSE avaient alors remporté l'appel d'offre face à Siemens et Microsoft, cette dernière ayant tout fait pour remporter le contrat (Steve Ballmer, le CEO de Microsoft, avit même annulé ses vacances pour rencontrer le maire de Munich et l'inciter à changer d'avis).
    Quelques années plus tard, c'est finalement une solution Linux Debian (Limux) qui est choisie, avec comme suite bureautique phare OpenOffice. Cette migration a permis à la ville d'économiser 10 millions d'€, ce qui n'est pas négligeable en temps de crise.

    A ce jour, 11 000 des 15 000 postes ont été migrés. Après quelques échecs, ce succès arrive à point nommé pour l'image de Linux sur le poste de bureau.

    Un article détaillé est disponible en cliquant sur le lien suivant : http://www.lemagit.fr/technologie/sy...me-deconomies/

    Après Munich, à qui le tour ?