• L'Union européenne va auditer ses logiciels open-source

    Une bonne nouvelle pour cette fin d'année : l'UE va financer un projet pilote visant à vérifier la qualité des logiciels libres et open-source utilisés dans ses institutions — et par nous.

    Une année difficile…

    Il se peut que cette année 2014 ait entamé — encore un peu plus — votre confiance envers la sécurité des systèmes informatiques et de communications.

    Déjà en 2013, Edward Snowden révélait des moyens de surveillance de masse bien plus avancés que ce que le commun des mortels n'osait imaginer. Cette année, c'était au tour de Heartbleed puis Shellshock d'enfoncer le clou. Entre des états qui se permettent d'espionner les citoyens sans vergogne et des logiciels propriétaires suspectés de leur faciliter la tâche, il ne manquait plus que la venue de deux failles critiques dans des logiciels libres largement utilisés.

    Car en effet, un code ouvert n'est pas nécessairement un code exempt de faille. S'il permet à quiconque ayant les compétences de pouvoir le lire, encore faut-il qu'il soit régulièrement examiné — et corrigé — afin de garantir sa qualité.

    Il semblerait que le parlement européen ait compris cela et ait décidé d'agir.

    … mais de bonnes résolutions !

    Sous l'impulsion de la députée du Parti pirate européen Julia Reda, le projet pilote « Gouvernance et qualité des codes logiciels — audit des logiciels libres et open-source » sera lancé en 2015. Son financement, s'élevant à 1 million d'euros, a en effet été inclus dans le budget européen.

    Au programme, trois étapes :

    1. déterminer les meilleures pratiques en terme de partage de code et d'audit, notamment en comparant et analysant la compatibilité entre les méthodes de la communauté Debian et celles des services de la Commission ;
    2. lister les logiciels, utilisés par les institutions européennes, nécessitant un audit et compatibles avec les méthodes déterminées dans la phase précédente ;
    3. réaliser un audit exemplaire de logiciels et bibliothèques critiques utilisés à la fois par l'UE et le grand public


    Une initiative ambitieuse qu'on ne peut que saluer, surtout qu'elle ne semble pas isolée. On note en effet la présence de deux autres projets intéressants dans le budget 2015 de l'UE : un premier visant le chiffrement des moyens de communication électroniques utilisés dans les institutions européennes, et un second destiné à la promotion des logiciels libres et des données ouvertes.

    Sur ce, bonnes fêtes à tous !


    Sources :
    Commentaires 2 Commentaires
    1. Avatar de Syvolc
      Syvolc -
      C'est vraiment une bonne nouvelle le financement de l'Union Européenne. Ca prouve que les mentalités commencent à changer.

      Merci pour la news Antoine.
    1. Avatar de Doctor Who
      Doctor Who -
      Pour avoir pu faire développer un plugin libre grâce à des fonds européens, je peux vous assurer que les mentalités changent et c'est une excellente chose.
      Le fait qu'ils veuillent également contrôler la qualité des projets n'est pas inintéressant.
  • Dons / Adhésion


    Dons
    Si vous aimez notre site web et que vous voulez participer financièrement, vous pouvez nous faire un don grâce à PayPal ou via HelloAsso.


    Choisissez votre somme, et cliquez sur le bouton "donate" ci-dessous.



    Adhésion
    Si vous désirez être membre de notre association, vous pouvez aussi adhérer grâce à HelloAsso.
    Propulsé par HelloAsso
  • SUSECon 2017

     
    SUSEcon 2017
     
     
  • Derniers commentaires d'articles

    XiaoLong

    Tumbleweed commence l'année avec KDE Plasma et KDE Applications, VIM et curl

    Je confirme, du côté de plasma et KDE apps. Je suis sur la 20190115, rien à signaler, tout... Voir le dernier message

    XiaoLong le Hier 22h44
    Mister-Magoo

    Nouvelles d'openSUSE Tumbleweed - Semaine 52

    Bonne et heureuse année 2019 à toutes et à tous ....

    Tumbleweed avance à grands pas, ce qui est... Voir le dernier message

    Mister-Magoo le 06/01/2019 10h45