• Pourquoi j’ai fait le choix de Leap 42.2 pour mon travail

    Je suis un modeste technicien informatique dans un petit service et j’ai la charge d’administrer un parc de 200 machines clients ainsi que plusieurs serveurs, de fichiers, applicatifs ou encore des hyperviseurs.

    Si je dois gérer et dépanner des machines, il faut donc que mon propre outil de travail soit d’une fiabilité à toute épreuve et que son administration courante me prenne un minimum de temps, idéalement zéro.

    J’ai donc fait le choix, récemment et à l’aide des conseils et retours de la communauté Alionet, d’utiliser openSUSE Leap 42.2 et j’ai le plaisir de partager avec vous mon expérience.

    Un système taillé sur-mesure

    L’installation, sur un Thinkpad T450, s’est déroulée sans accros. J’ai fait le choix d’une installation chiffrée et j’ai eu l’agréable surprise de constater que la partition /boot était également chiffrée.
    Ainsi plus besoin de protéger Grub, le chargeur de démarrage, par un mot de passe.

    Par la suite l’installeur offre la possibilité à l’utilisateur soucieux d’installer exactement les outils correspondant à ses besoins ainsi que de supprimer les paquets superflus. Ainsi lorsque le système redémarre à la fin du processus d’installation, je me retrouve avec un outil complet, choisi avec soin et avec lequel je suis prêt à travailler immédiatement.

    Un système stable et prévisible

    Je n’ai pas de temps à perdre à gérer mon poste, mon travail consistant essentiellement à gérer ceux des autres.
    Peu importe la nature des mises à jours, mon système doit m’offrir le même comportement, la même fiabilité dans l’usage chaque jour.
    La nature « hybride » de Leap est idéale dans ce cas.
    La liste de diffusion opensuse-security-announce est un excellent moyen de se tenir au courant des correctifs de sécurité et une application régulière et automatique de la commande
    Code:
    zypper patch
    m’assure d’avoir un système à jour, sans faille mais qui ne sera pas chamboulé par des mises à jour de grande envergure.

    De puissants outils disponibles par défaut

    La pléthore de modules pour Yast est un moyen formidable de gérer finement et en 2 clics ma configuration et de nombreux services réseaux et me fait gagner un temps considérable.

    Bref, pour reprendre un slogan trop connu « ça juste marche ». La Leap 42.2 vient tout juste de sortir et j’espère que vous aurez autant de plaisir à l’utiliser et, au final, à l’oublier pour vous consacrer aux tâches qui comptent pour vous.

    Have a lot of fun...
    Commentaires 5 Commentaires
    1. Avatar de tristan
      tristan -
      merci pour ce retour slogal. Je ne suis pas un professionnel, mais j'espère bien expérimenter Leap 42.2 à fond. Si je devais changer ce ne sera pas du fait d'Opensuse et donc de ses outils, mais de l'environnement de bureau et un trop grand attachement aux .deb
    1. Avatar de Doctor Who
      Doctor Who -
      Merci pour ton retour d'expérience c'est très appréciable et je partage ton sentiment sur la robustesse du système.
      Je n'ai que 7 petits serveurs à administrer et 5 postes de travail (le reste étant malheureusement sous Windaube) et ça ne bouge pas, c'est performant et c'est fiable.

      Bonne continuation à toi
    1. Avatar de sogal
      sogal -
      Bonjour et merci à vous,
      J'ai oublié de mentionner un avantage de Yast. Grâce à lui c'est vraiment très pratique de récupérer l'administration d'un serveur dont on ne connaît rien. J'ai eu le cas récemment avec une machine installée et gérée jusqu'à présent par un collègue et Yast permet de visualiser et de s'informer très rapidement et simplement sur la configuration.
      Bien à vous.
    1. Avatar de Doctor Who
      Doctor Who -
      En parlant de config, as tu essayé Machinery ? http://machinery-project.org/

    1. Avatar de sogal
      sogal -
      Citation Envoyé par Doctor Who Voir le message
      En parlant de config, as tu essayé Machinery ? http://machinery-project.org/

      Bonsoir,
      Non je ne connaissais pas cette solution de gestion à vrai dire. Nous utilisons Spacewalk pour la gestion des paquetages et le déploiement des configurations.
      Tel que la vidéo le présente, Machinery a l'air assez simple d'utilisation et direct dans son approche.
      Merci de me l'avoir indiqué, je testerai à l'occasion.