• Richard Stallman donne une conférence chez Microsoft sur les logiciels libres !



    Open Source : Le fondateur du mouvement des logiciels libres a été invité chez Microsoft, où il a donné une conférence.

    L’une, Microsoft, est ce géant du numérique dont les anciens dirigeants Bill Gates et Steve Ballmer parlaient autrefois de "communistes d’un genre nouveau" (en 2005, Gates) et de "Linux, cancer de la propriété intellectuelle" (en 2001, Ballmer), ferraillant contre ces logiciels qui violeraient prétendument leurs brevets.

    Dans l'antre des logiciels propriétaires

    L’autre, Richard Stallman, est aux origines du mouvement des logiciels libres, militant inlassable qui n’a jamais cessé de dénoncer des entreprises telles que Microsoft, qui pour lui se protègent par "un racket de brevets", au système d’exploitation parsemé de "fonctionnalités malveillantes" comme la surveillance des utilisateurs, les DRM etc.


    Depuis, l’éditeur de Windows a grandement évolué dans son appréhension du monde du Libre – un écosystème dans lequel il est nécessaire de contribuer, expliquait début 2018 son CTO Data - et a notamment fait une entrée remarquée à la fondation Linux en 2016, deux ans après que son nouveau PDG Satya Nadella ait déclaré "Microsoft aime Linux".
    Mais la surprise n’en est pas moins grande lorsque l’on découvre, par des tweets, que RMS (Richard Matthew Stallman est souvent désigné par ses initiales) a donné une conférence chez Microsoft, mercredi 4 septembre.


    Mark Russinovich, CTO de Microsoft Azure – plateforme cloud dont les clients exploitent maintenant plus de serveurs virtuels Linux que Windows -, l’a commenté ce jeudi: "Parmi d’autres nouvelles de Microsoft liées aux logiciels open source, Richard Stallman a visité le campus hier et donné une conférence à Microsoft Research."


    "Nixon en Chine"

    Ales(sandro) Segala, qui a annoncé hier le discours de RMS chez Microsoft, a posté une autre photo (celle au début de ce billet) et précisé que Stallman a demandé qu’il n’y ait pas de vidéo prise en utilisant JavaScript.
    D’une comparaison avec la visite de Nixon en Chine à l’évocation du basculement dans une autre dimension suite aux expériences du CERN, cette nouvelle a provoqué de nombreux commentaires, étonnés ou amusés – comme la question récurrente: ont-ils pensé à apporter un perroquet (animal qu’adore Richard Stallman)?
    RMS n’a en tout cas renoncé en rien à ses convictions – voir sa page web "Raisons de ne pas utiliser Microsoft" - en se rendant à Redmond, et un des auditeurs de son intervention a relaté à Mary Jo Foley, à ZDNet.com, qu’elle était "principalement standard", sur l’importance du logiciel libre, GPL v3, GNU et Linux, et des "petites demandes": pousser les développeurs sur Github à une meilleure hygiène de leurs licences logicielles, faire publier leurs spécifications techniques par les fabricants de matériel - rappelons que la révolte de Stallman contre les logiciels propriétaires naquit d’une imprimante "verrouillée".

    Cet article a été publié dans le sujet du forum : Richard Stallman donne une conférence chez Microsoft sur les logiciels libres ! Démarré par R26V8RS26 Voir le message d'origine
    Commentaires 7 Commentaires
    1. Avatar de R26V8RS26
      R26V8RS26 -
      J'avoue ne plus savoir quoi penser de ce rapprochement.

      Certes il s'agit aussi de sensibiliser un monde très fermé, d'un autre côté l'hypocrisie de MS sur le sujet des droits utilisateurs et de l'opensource n'est plus à prouver... et W10 a battu des records sur le sujet. Pour moi, on est en pleine intox et le rapprochement du noyau W10/Linux risque de se terminer comme avec Android....
    1. Avatar de sogal
      sogal -
      M$ est et restera une boîte de merde. Leur but (https://fr.wikipedia.org/wiki/Embrac...and_extinguish) est de devenir une distribution Linux pour tuer les autres distributions Linux. Sauf que ce sont des gros porcs capitalistes qui, malgré le noyau Linux, continueront à sucer les données de leurs utilisateurs et autres pratiques dégueulasses.
    1. Avatar de R26V8RS26
      R26V8RS26 -
      Citation Envoyé par sogal Voir le message
      M$ est et restera une boîte de merde. Leur but (https://fr.wikipedia.org/wiki/Embrac...and_extinguish) est de devenir une distribution Linux pour tuer les autres distributions Linux. Sauf que ce sont des gros porcs capitalistes qui, malgré le noyau Linux, continueront à sucer les données de leurs utilisateurs et autres pratiques dégueulasses.
      Tout à fait d'accord.
      Mais là où je m'interroge: quel intérêt Stallman a-t-il de se rapprocher de MS?
      Et que peuvent faire les communautés du Libre face à ce rapprochement?

      Car je suis d'accord, l'objectif de MS est de se fondre dans cette univers pour forcer les autres à fusionner et ensuite les bouffer.

      Des jours mauvais en perspective.
    1. Avatar de moniroje
      moniroje -
      Hiii que vous êtes virulents!!! sans doute à justes raisons...
      Mais Richard S n'a pas renié son camp:
      RMS n’a en tout cas renoncé en rien à ses convictions – voir sa page web "Raisons de ne pas utiliser Microsoft" - en se rendant à Redmond,]
      .
      Il a été invité. A sa place vous auriez peut-être fait pareil... J'imagine bien que s'il a accepté l'invitt c'est en échange d'un paquet de biftons.
      N'empêche, chuis comme vous, les Windows me hérissent le poil... et leur "rapprochement" de Linux c'est parce que ils s'aperçoivent que c'est mieux qu'eux, que l'ISS là-haut, est Linux, que les gros serveurs sont Linux et que, (j'ai lu ça il y a une semaine) parmi les 10 salaires les mieux payés il y a celui des développeurs Linux. Il est manifeste que MS veut améliorer son Windows et ne se contente pas de ses 92% du marché (et 2% pour Linux je crois): ils veulent bouffer Linux.
      A nous de nous battre pour la liberté; mais ce n'est pas facile; autour de moi, tout le monde ne jure que par Windows, Google ... même ma fille !!! et mon voisin que j'ai convaincu dernièrement de mettre Linux à côté de son Windows10, la vache, j'ai essayé mais son BIOS est verrouillé. Alors il oublie...
    1. Avatar de sogal
      sogal -
      En fait ce n'est pas la présence de RMS que je critique, il a été invité (je ne pense vraiment pas qu'il palpe, personnellement, beaucoup de $, peut-être en échange d'un don de M$ à la FSF?) et il va porter son combat chez l'ennemi, pas de soucis là-dessus.
      C'est plus la stratégie de M$ qui me dérange. Linux a quelques % de parts de marché en effet et M$ 90% ou plus. Mais de quel marché ???
      M$ c'est 90% des ordinateurs pour particuliers et de bureautiques en entreprises, autant dire valeur ajoutée == 0
      Linux c'est 2 ou 3% des supers-calculateurs, serveurs scientifiques, serveurs en data-center etc... donc des secteurs à forte innovation et très forte valeur ajoutée.
      On est dans une stratégie de récupération purement businness, très très loin du combat du libre tel que nous le pratiquons dans nos petites associations et GUL locaux en essayant de convaincre Papa et Maman MICHU de changer d'OS.
      Ce qui me fait peur c'est que Windows deviennent une nouvelle distribution Linux, ce qui affaiblira encore nos arguments: pourquoi les Michu iraient s'emmerder à passer sur une (vraie) distribution Linux alors que Windows en sera une (dans une version pervertie, gavée de composants privateurs non étudiables et modifiables) ?
    1. Avatar de batewa
      batewa -
      @sogal : ce que tu dis me paraît sensé (ces "putains de capitalistes" n'ont effectivement aucune morale) sauf que j'imagine plus Microsoft vouloir concurrencer à terme Android pour enfin être présent sur mobile plutôt que prendre la place de Debian ou Suse sur les gros serveurs.

      Certes, la "valeur ajoutée" est moindre mais le c.a.s.h est immédiat.
    1. Avatar de Grenouille
      Grenouille -
      Ce qui me fait peur c'est que Windows deviennent une nouvelle distribution Linux, ce qui affaiblira encore nos arguments: pourquoi les Michu iraient s'emmerder à passer sur une (vraie) distribution Linux alors que Windows en sera une (dans une version pervertie, gavée de composants privateurs non étudiables et modifiables) ?
      Je suis pas convaincu que ça change grand chose au final. Quel est l'intérêt de Linux pour quelqu'un qui a un usage basique de son ordinateur si ce n'est justement qu'il est plus ou moins exempt de composants douteux?