Aller au contenu principal
Sujet: Un premier bilan après trois mois d'utilisation de Tumbleweed (Lu 2189 fois) sujet précédent - sujet suivant

Re : Un premier bilan après trois mois d'utilisation de Tumbleweed

Répondre #15
Ce n'est pas une question de pratique ou de manque de volonté de proposer quelque chose d'abouti, c'est tout simplement pas possible. Et ce ne s'applique pas qu'à openSUSE.

Extrait du wiki (concernant les codecs et formats non packagés):

Citer
Reasons why a certain software package is not included in the main openSUSE distribution include:

    The software is proprietary software, i.e. it does not conform to the Open Source definition.
    The software is providing functionality which is patented and the patent holder is preventing distribution of the software - e.g. multimedia-related patents affect a number of free software projects like FFmpeg, MPlayer, xine, LAME, MythTV, lastfm and x264.
    The software violates laws concerning software distribution in jurisdictions where SUSE conducts business.

Some proprietary software and drivers may be available from their respective owners and licensed vendors. Patent-encumbered software may be obtained from vendors with licensing deals with the patent holders.

Citation de: Trad auto rapide
Les raisons pour lesquelles un certain progiciel n'est pas inclus dans la distribution openSUSE principale incluent:

     Le logiciel est un logiciel propriétaire, c'est-à-dire qu'il n'est pas conforme à la définition Open Source.
     Le logiciel fournit des fonctionnalités brevetées et le titulaire du brevet empêche la distribution du logiciel - par ex. Les brevets liés au multimédia affectent un certain nombre de projets de logiciels libres comme FFmpeg, MPlayer, xine, LAME, MythTV, lastfm et x264.
     Le logiciel viole les lois concernant la distribution de logiciels dans les juridictions où SUSE exerce ses activités.

Certains logiciels et pilotes propriétaires peuvent être disponibles auprès de leurs propriétaires respectifs et fournisseurs sous licence. Les logiciels grevés de brevets peuvent être obtenus auprès de fournisseurs ayant conclu des accords de licence avec les titulaires de brevets.

Re : Un premier bilan après trois mois d'utilisation de Tumbleweed

Répondre #16
Ben oui, on le sait mais ca a des conséquences à l'usage, d'où ce type de retour utilisateurs.

Re : Un premier bilan après trois mois d'utilisation de Tumbleweed

Répondre #17
Après c'est juste en échange sur le sujet, comme on peut en avoir autour d'une bière bien fraiche !! :)

"  Le logiciel est un logiciel propriétaire, c'est-à-dire qu'il n'est pas conforme à la définition Open Source."
Il me semble pourtant que leap inclus certains logiciels propriétaire? Simplement au niveau Hardware, pour pouvoir ne serait-ce que démarrer la distribution sur du matériel récent, mais je me trompe peut-être.
(Un peu à l'image de débian et de ces .iso non-free).

" Le logiciel fournit des fonctionnalités brevetées et le titulaire du brevet empêche la distribution du logiciel - par ex. Les brevets liés au multimédia affectent un certain nombre de projets de logiciels libres comme FFmpeg, MPlayer, xine, LAME, MythTV, lastfm et x264."
D'ou l'interet de la petite case à cocher !! :)

"Le logiciel viole les lois concernant la distribution de logiciels dans les juridictions où SUSE exerce ses activités."

Aaaah et bien voilà !! Nous sommes au coeur de la raison ;)





Re : Un premier bilan après trois mois d'utilisation de Tumbleweed

Répondre #18
si je comprend bien violation de brevet logiciel => sur le dépôts packman, mais pour être précis le problème est au USA, en Europe sa n'existe pas les brevet logiciel.

après il y a encore le dépôts non-oss, avec des logiciels propriétaire (installer de base sur opensuse) avec des logiciels comme steam, discord, unrar.

David

Re : Un premier bilan après trois mois d'utilisation de Tumbleweed

Répondre #19
Pour toutes les distributions linux, il y a des retours d'utilisateurs qui ne sont pas satisfaits d'un truc ou l'autre ou qui trouvent que tel ou tel truc est compliqué par rapport à ... windows souvent pour les débutants. ;)

Pour les utilisateurs qui connaissent Linux et qui râlent dans leurs tests d'openSUSE, je pense à deux tests que j'ai lu. C'était surtout un manque d'envie de sortir de sa zone de confort ...
Quand on est habitué à Debian par exemple, on sait et on a appris à gérer les soucis liés à la reconnaissance matérielle, on s'attend à ce que la lecture des vidéos se passe sans problème.
Si un tel utilisateur ne se documente pas, en installant openSUSE il n'apprécie pas la prise en charge matérielle et se focalise sur "comment ça se fait que je peux pas lire ce fichier mp4" ?
Là deux possibilités, soit il se documente, vient sur le forum pour avoir rapidement des réponses (faciles à mettre en oeuvre quand même) soit il "pond" un article dans un blog et retourne à ce qu'il connaît bien.
La même chose peut se produire dans l'autre sens, un habitué d'openSUSE sait qu'il doit ajouter packman et certains codecs pour être tranquille par contre il n'est que peu habitué à se creuser la tête pour que la wifi fonctionne. En installant debian, il n'appréciera pas le fait de lire ses mp4 sans rien avoir à faire, juste que c'est "dur" de faire marcher la wifi et ... fera un article de blog ? :D




Re : Un premier bilan après trois mois d'utilisation de Tumbleweed

Répondre #20
Bonjour Chalu.

Merci pour cet exemple très interessant, car justement, qu'est-ce qui fait que openSUSE, à un meilleur support "out of the box" que debian?

Principalement la présence de firmware non-libre  ^^ Que n'installe pas debian pour des raisons de licences.

Exactement la même chose que pour des codecs.

De toute façon, pour les deux, la doc sera nécessaire, ne serait-ce que pour faire connaissance avec des gestionnaires de paquets complétement différent.

Re : Un premier bilan après trois mois d'utilisation de Tumbleweed

Répondre #21
C'est la politique de debian qui propose une iso "officielle" où il n'y a pas les firmwares non free inclus
après l'installation tu te retrouves avec les dépôts "main" dans le sources.list seulement
Beaucoup sont obligés d'ajouter contrib non-free, c'était mon cas pour avoir le firmware de la carte graphique, ma carte wifi était par contre prise en charge sur stretch contrairement à jessie.
C'est plus une raison de philosophie de debian pour le libre, code source ouvert qu'une histoire de brevet, après si on cherche bien on trouve une iso avec les non-free mais déjà il faut connaitre ce point et en vm, tu ne t'en rends pas compte ;)
Ensuite, actuellement openSUSE fonctionne à base de SLE et l'entreprise n'a peut-être pas la même façon d'appréhender les choses que debian qui n'est pas une entreprise mais une fondation.
Il y a peut-être aussi l'implantation géographique qui joue ...
Pour les codecs, en fait il faudrait retrouver ce qui marche ou pas sur openSUSE à la base pour vérifier quel codec et quel statut il a dans debian. Maintenant je me souviens très bien avoir lu sur le site de deb-multimedia le mainteneur de ce dépôt expliquer que les codecs fournit étaient bridés. Je ne suis pas calée du tout dans ces problèmes de licence, j'espère ne pas raconter trop de bêtises ;)
Je note que pour les deux distros, les drivers Nvidia ne sont pas inclus. J'imagine code source pas libre et licence ?

J'ai lu que mozilla pouvait "profiter" du h264, je ne sais plus quel détenteur de brevet lui "offrant" mais ce qui n'était pas clair c'était si un éventuel retour en arrière est possible.

Re : Un premier bilan après trois mois d'utilisation de Tumbleweed

Répondre #22
Je me rappel de ma première installation de debian, avec l'.iso officiel, arriver au moment de la config réseau...Et on te demande d'insérer le pilote a partir d'une clé usb  :D Il y'a des moments difficile dans la vie ou l'on se trouve bête devant son écran !! :D

Il y'a la philosophie du projet, nous sommes d'accord, après les deux respectent la loi.

"Ensuite, actuellement openSUSE fonctionne à base de SLE" Oui justement, ce n'est pas une SLE, elle n'a pas vocation à avoir un support payant, elle fait partie du projet opensource.
Concernant l'implantatation géographique, peut-être, je ne sais pas...mais généralement ce sont des règles internationales, sinon, comment fait Ubuntu, qui est aussi une entreprise, et qui permet en un clic d'activer le multimédia, sans intégration de dépôts tiers?

Nvidia restera toujours un cas à part !! :D D'ailleurs Linus Torvald à un avis assez tranché sur la question !!! :D


Re : Un premier bilan après trois mois d'utilisation de Tumbleweed

Répondre #23
Oui je ne suis pas spécialiste de tout ça mais bon moi j’ai débuté réellement avec Handylinux donc idéal côté prise en charge et il y avait un forum efficace pour les débutants. j’avais testé xubuntu mais mon PC trop vieux ne lui convenait pas. Ensuite je suis passée à Debian mais j’avais les bases.
J’avais fait comme j’ai fait pour openSUSE, le point sur ce que je voulais puis j’ai consulté  la doc, posé des questions sur le forum, testé en VM, vérifié la présence de mes logiciels et on se familiarise ...
Mais bon si je me lève demain et que je me dis hop j'installe fedora ou manjaro.
Ça ne se passera pas aussi bien car je ne la connais pas et ce n’est pas parce que je connais Debian et openSUSE que ça ira, je vais régler les problèmes en 2s.

Re : Un premier bilan après trois mois d'utilisation de Tumbleweed

Répondre #24
Bon, j'espère qu'on ne va pas me menacer comme hier par mail de me bannir et de me modérer parce que je ne dis pas que tout est rose chez opensuse, pardon mais moi je ne vise pas d'emplois chez suse et je suis libre de pensée et de dire ce que je veux.

Tout d'abord ceux qui disent que debian est dans le même cas c'est plus ou moins vrai, sauf que chez debian vlc et smplayer sont à 100% fonctionnels et capablent de lire la majorité des fichiers multimedia, et pourtant le mplayer de debian est castrée. Là où opensuse ne donne un vlc capable de rien lire des formats habituels.

Mais plus encore ça ne gène pas plus que ça pour ceux qui ne font pas de rapports de bugs, par contre je vais rester courtois car je sent la menace planée (mon dieu j'ai peur),  moi ça m'ennuis car simplement quand j'ai un bug sous opensuse avec vlc comme j'ai eu le cas, je ne suis pas capable de dire où je dois envoyer le rapport.

J'explique, serveur dlna à la maison, visible de tous et partout sauf sur vlc de pc qui héberge le serveur, même cas sous debian et opensuse, je pense directe que c'est vlc puisque ça reste visible sur les console, portable, tv... Sauf que vlc sous opensuse vient de packman (oui je ne suis pas sous la juridiction des brevets...) et donc j'attends de savoir comment m'y prendre. Ce qui va être simple pour le coup car je fais un rraport pour debain pour le même soucis et que j'apprends que ce n'est pas vlc mais libupnn (ou un truc comme ça), je fais donc la vérification pour voir d'où vient le paquet sous opensuse, miracle il vient du projet et donc je peux me servir de bugzilla... Merci debian.

Autrement, debian donne pas les firmwares, en même temps il est simple d'utiliser l'iso nonfree et les paquets sont dispo sur les serveurs et dépôts officiels du projet, par contre le multimedia lui est opérationnel à 100% des besoins standarts. Sous opensuse pas de soucis pour le firmware, qui sont je vous rappel bien plus dangereux question sécurité, RMS en parlera plus amplement, par contre on a un vlc capable de rien faire, faut aller piocher dans packman, dépot et projet totalement séparé et non officiel du projet opensuse, pour avoir un truc utilisable. Donc les brevets sur le multimedia c'est pas bien mais un logiciel proprio comme opera oui on veut bien le mettre dans les dépôts... Logique.

Tout ça c'est juste parce que opensuse est trop rattaché a suse, comme fedora qui est totalement sous perfusion de redhat.

Dite moi juste une question, si packman n'est plus maintenue, si la personne qui paye en a marre et se casse, suse ou opensuse va continuer?

C'est comme la licence d'utilisateur contraire à la GPL puisque  elle interdit certaine utilisation ce que interdit à son tour la GPL.Mais bon, on est pas au premier paradoxe.

Je sais pas comment font debian, mageia, archlinux, mint, ubuntu manjaro, calculate, gentoo et j'en passe pour distribuer des vlc et des mplayer capable de lire la majeur partie des fichiers multimédia...

Mais bon on va me sanctionner et me modérer car je dis pas que tout est rose. Mais ça va se régler en privé avec l'auteur de la menace.

Donc je maintien, le multimedia par défaut et sans dépôt externe est merdique sous opensuse, c'est un fait.

Re : Un premier bilan après trois mois d'utilisation de Tumbleweed

Répondre #25
Tu peux critiquer, en revanche dire simplement "c'est merdique" n'est pas une critique, c'est:

1: une insulte
2: erroné pour les raisons légales que j'ai essayé d'exprimer clairement (et calmement...) mais que tu sembles persister à ignorer.

Bref, continue sur ta lancée, je laisse à l'ensemble des membres du forum le soin d'apprécier tes "contributions" à leur juste valeur.

Re : Un premier bilan après trois mois d'utilisation de Tumbleweed

Répondre #26
 
Citer
en même temps il est simple d'utiliser l'iso nonfree

 sauf que cette iso est bien indiquée comme non officielle, on ne la trouve pas dans la page officielle de téléchargement de Debian. Et pourtant tu trouves que ça va de soi.
packman , c’est un dépôt non officiel, mais à ajouter c’est simple et « prévu » dans YaST et ça par contre ça ne va pas de soi.
On en revient à ce que je disais plus haut. Pour l’une comme pour l’autre, il faut se documenter un peu avant de se lancer.

Je ne connais pas assez l’histoire de Debian mais je sais que pour les premières version de Debian, il fallait utiliser le dépôt multimédia .
Pourquoi, comment Debian a-t-il intégré par la suite les codecs et autres applications qui étaient dans ce dépôt ?
visiblement pour Ubuntu qui dérive de Debian, il y a une case à cocher. Ça ne va donc pas de soi. C’est complexe cette histoire de brevets licences.

Pour le reste du message, j’avoue que le ton est surprenant sur ce forum.

Re : Un premier bilan après trois mois d'utilisation de Tumbleweed

Répondre #27

 sauf que cette iso est bien indiquée comme non officielle, on ne la trouve pas dans la page officielle de téléchargement de Debian. Et pourtant tu trouves que ça va de soi.

Non officiel oui mais hébergé sur le serveur debian, disposant des ressources de debian, toute la différence est la. C'est le même serveur, c'est les mêmes ressources, c'est le même endroit pour les bugs et j'en passe.

Citer
packman , c’est un dépôt non officiel, mais à ajouter c’est simple et « prévu » dans YaST et ça par contre ça ne va pas de soi.
On en revient à ce que je disais plus haut. Pour l’une comme pour l’autre, il faut se documenter un peu avant de se lancer.

Oui mais c'est totalement a part du projet, c'est pas les mêmes ressources, c'est pas le même endroit pour faire les paquets, oui ça faut le savoir chez debian j’envoie que ça soit free ou nonfree chez les serveurs de debian, et pour opensuse c'est deux instances d'obs qui tournent, ça sera hébergé sur les différents projets. Quand je fais un update du paquet du projet opensuse et si je faisais un sur packman ça ne sera pas pareil.

Citer
Je ne connais pas assez l’histoire de Debian mais je sais que pour les premières version de Debian, il fallait utiliser le dépôt multimédia .

Oui ils ont changé à partir de etch (une eternité quand même) car avant free était en amérique et il y avait un dépot free (americain) et un autre non américain(pour sarge et avnt). Je n'ai jamais eu besoin d'utiliser les debmultimedia, si je les utilise c'est pas par nécessité mais que j'aime le travail de christian et je n'ai pas besoin de les utiliser sur toutes mes machines. Contrairement a packman qui est obligatoire sans quoi pas de multimedia.

Citer
Pourquoi, comment Debian a-t-il intégré par la suite les codecs et autres applications qui étaient dans ce dépôt ?
visiblement pour Ubuntu qui dérive de Debian, il y a une case à cocher. Ça ne va donc pas de soi. C’est complexe cette histoire de brevets licences.

Le truc c'est que opensuse est lié à suse qui est américanisé et donc doit être réglo au vu des lois américaines comme le projet fedora. Debian est rattaché à aucune entreprise en particulier.

Si opensuse passe au statue de fondation ça pourrait changer mais ça ne sera certainement pas le cas. tout comme la licence utilisateur qui ne gène personne à priori et qui est pourtant contraire à la GPL qui interdit toute interdiction d'utilisation:

Citer
L'objectif de la licence GNU GPL, selon ses créateurs est de garantir à l'utilisateur les droits suivants (appelés libertés) sur un programme informatique3 :

    Liberté 0. La liberté d'exécuter le logiciel, pour n'importe quel usage ;
    Liberté 1. La liberté d'étudier le fonctionnement d'un programme et de l'adapter à ses besoins, ce qui passe par l'accès aux codes sources ;
    Liberté 2. La liberté de redistribuer des copies ;
    Liberté 3. L'obligation de faire bénéficier la communauté des versions modifiées.

Mais ça aussi chute faut pas le dire :)

Re : Un premier bilan après trois mois d'utilisation de Tumbleweed

Répondre #28
Citer
en même temps il est simple d'utiliser l'iso nonfree

 sauf que cette iso est bien indiquée comme non officielle, on ne la trouve pas dans la page officielle de téléchargement de Debian. Et pourtant tu trouves que ça va de soi.
packman , c’est un dépôt non officiel, mais à ajouter c’est simple et « prévu » dans YaST et ça par contre ça ne va pas de soi.
On en revient à ce que je disais plus haut. Pour l’une comme pour l’autre, il faut se documenter un peu avant de se lancer.

Je ne connais pas assez l’histoire de Debian mais je sais que pour les premières version de Debian, il fallait utiliser le dépôt multimédia .
Pourquoi, comment Debian a-t-il intégré par la suite les codecs et autres applications qui étaient dans ce dépôt ?
visiblement pour Ubuntu qui dérive de Debian, il y a une case à cocher. Ça ne va donc pas de soi. C’est complexe cette histoire de brevets licences.

Pour le reste du message, j’avoue que le ton est surprenant sur ce forum.

'Soir
Juste concernant debian...
Tu trouveras une net install non free sur cette page officielle du projet :
https://www.debian.org/releases/buster/debian-installer/
Il est somme toute précisé "non-officielle", mais bien présent sur la page du projet....
Concernant Packman, il est quand même sacrément supervisé par des personnes du projet, et heureusement d'ailleurs !! C'est très bien ainsi.

Pour Ubuntu, c'est une case lors de l'installation, tu ne peux pas la ratée !! ;)

Re : Un premier bilan après trois mois d'utilisation de Tumbleweed

Répondre #29
Le truc c'est que d'un coté on un dépot activé par defaut non-oss comme le dit si bien David,
Citer
"après il y a encore le dépôts non-oss, avec des logiciels propriétaire (installer de base sur opensuse) avec des logiciels comme steam, discord, unrar."

Donc les licences ne posent pas de soucis.

Mais des programmes libres qui sont problématique pour les pays reconnaissant les brevets logiciels donc normalement pas en europe, posent soucis et sont sur un dépôt externe, ne bénéficiant pas des ressources du projet.

et désolé mais :

Citer
Ce n'est pas une question de pratique ou de manque de volonté de proposer quelque chose d'abouti, c'est tout simplement pas possible. Et ce ne s'applique pas qu'à openSUSE.

Ça ne s'applique pas seulement à opensuse , effectivement fedora aussi (et toutes les redhat, dont centos), le rapport c'est derrière deux boites sponsors/tuteurs commerciales.

Pas possibles mais debian, gentoo, mint, ubuntu, mageia, arch, et la quasi majorité (et voir plus) de la liste de distrowatch le font sauf bien sur fedora, centos, opensuse... Donc je trouve pas que ce n'est pas possible de le faire mais que au vu de la tutelle actuelle (et elle est bénéfique) on ne veut pas proposer de faire autrement car ça froisserait le sponsor.