Aller au contenu principal
Sujet: nakeDeb, une Debian française en bikini (Lu 937 fois) sujet précédent - sujet suivant

nakeDeb, une Debian française en bikini

nakeDeb est une distribution minimaliste française dérivée de Debian et basée sur sa branche stable. Elle est construite et maintenue par arpinux.

arpinux est actuellement Vice-Président de l'Association Debian Facile, il est l'auteur des Cahiers du débutant, il est aussi très impliqué dans le Projet DFiso qui n'est pas une distribution mais une facilité pour prendre en main un système Debian stable, et j'en oublie, au passé comme au présent.

Je tiens quand même à préciser qu'arpinux a une toute autre façon de se décrire lui-même mais voilà, vous savez à présent qui est qui et d'où ça sort.

nakeDeb, une Debian toute nue but safe for work! aime à proclamer l'auteur qui a aussi travaillé sur une version anglaise de sa distribution.

Toute nue ou presque car si l'offre logicielle résulte de choix ultra-minimalistes et si aucun environnement de bureau complet n'est au rendez-vous, cette distribution vient avec les deux gestionnaires de fenêtres Fluxbox et i3wm joliment pré-configurés, une suite esthétique et pratique de petits outils fait maison, mais encore et surtout elle est accompagnée d'une excellente documentation qui décomplexe l'utilisateur un peu geek mais pas tant que ça en fait.

Tiens justement! une distribution pour les geeks?

Oui car elle promeut l'utilisation de la ligne de commande et non car la lecture de la documentation ne requiert pas de posséder un vrai bagage informatique. Et puis, sur le socle d'une Debian, rien n'empêche l'utilisateur d'installer ce qui peut parfois lui manquer ou qu'il a coutume d'employer, puis de revenir plus tard sur une façon de procéder avec laquelle il est moyennement à son aise.

Une distribution pour les curieux certainement donc, pas complètement novices avec GNU/Linux, nous pouvons le penser, mais aussi pour quiconque est bien déterminé par exemple à faire tourner correctement une ancienne machine réfractaire à des systèmes plus gourmands en ressources matérielles.

Un avertissement quand même, extrait de la présentation de nakeDeb :

Citer
nakeDeb n'est pas une distribution communautaire... c'est surtout un projet minimal ludique. pour un usage en prod, préférez une Debian.

Ou openSUSE Leap si affinité ;)

À l'épreuve vite-fait chez moi :

J'ai installé sans problème l'ISO 64 bits (amd64) non-free sur un Dell E5400  (Intel Core 2 Duo T7250 2 x 2 GHz, 3 Go de Ram). C'est fluide à l'utilisation et je n'ai pas personnellement trouvé d'autres bugs que celui signalé dans la présentation générale : https://nakedeb.arpinux.org/index.html#bugs.

À partir de la même image j'ai créé une clé USB en mode live persistant. Cela demande un peu de rigueur lors de la création mais ça fonctionne bien. Deux programmes intégrés dans nakeDeb sont particulièrement bien venus dans ce mode : KeePassXC pour sécuriser ses mots de passe et VeraCrypt pour sécuriser ses données. Une clé USB se transporte facilement mais nous pouvons l'égarer tout aussi facilement.

J'ai rencontré un problème avec l'ISO 32 bits (i386) non-free, à l'installation et en live, sur un HP Compaq Mini CQ10 (Intel Atom N270, 1.6 GHz - 1 Go de Ram) : Écran noir au final. Je vous passe quelques détails mais il s'est avéré que c'était un souci de pilote graphique du à l'absence du paquet xserver-xorg-video-intel. Cela sera corrigé dans les prochaines versions de nakeDeb.

Sur une machine similaire, si vous rencontrez le même problème avec la version courante de nakeDeb (1.4.2), il faut ajouter l'argument nomodeset au lancement de la session live. Un artefact graphique apparaît furtivement mais ça passe. Après une installation par contre, c'est un poil plus coton. Il faut se rendre sur une console virtuelle (ctrl-alt-F1) puis installer en root le paquet xserver-xorg-video-intel, et tout rentre dans l'ordre après un redémarrage. Ou bien, pour l'un ou l'autre usage, vous pouvez simplement attendre la prochaine version de nakeDeb qui devrait corriger tout ça.

Ceci étant dit, nakeDeb s'avère être bien réactive sur cette ancienne et toute petite machine. Au moins autant qu'antiX Linux sur la même si mes souvenirs sont bons.

Enfin, avec VirtualBox sur Tumbleweed, j'ai tenté l'expérience d'une machine virtuelle. Rien à dire ou presque sinon qu'il faut s'adapter à Debian pour installer les Additions Invitées et que le conky par défaut file à gauche chez moi au lieu de rester normalement à droite (une broutille).

Installer les Additions Invitées sur Debian 11 : https://www.pragmaticlinux.com/2021/09/install-the-virtualbox-guest-additions-in-debian-11-bullseye/

Le mot de la fin :

nakeDeb est un projet individuel et ludique, c'est entendu. Mais c'est une distribution ultra-légère, en français, stable, sobrement élégante, bien documentée et pédagogique. Pour moi, avec toutes ces qualités, elle comble un vide et elle n'est pas à mes yeux une énième et quelconque dérivée de Debian. Notez avant que j'en termine que le dépôt Debian Backports est présent par défaut sur nakeDeb.

Une chouette distribution, non? Pourvu que ça dure! et je l'espère personnellement.

Re : nakeDeb, une Debian française en bikini

Répondre #1
Merci pour cette présentation. Ça donne envie ! :)


à plus,
oh!rocks

Re : nakeDeb, une Debian française en bikini

Répondre #2
J'aime bien tester des trucs sur Vm, j'y go.

Re : nakeDeb, une Debian française en bikini

Répondre #3
bonjour à tout·e·s :)

merci beaucoup Chumi pour cette présentation de mon petit joujou numérique :) car oui, on parle bien d'un joujou  :P
n'hésitez pas à tester et poser vos questions ici ou sur le fofo de la distro ;) https://nakedeb.arpinux.org/support/

à noter qu'en utilisation en vbox, les raccourcis clavier sur i3wm sont parfois difficiles à ajuster.

amusez-vous bien avec la Debian en bikini  :))

Re : nakeDeb, une Debian française en bikini

Répondre #4
J'adore ! On sait pas si ça à l'air complètement obsolète ou post-futuriste..
Dans tout les cas, j'éviterais de l'installer sur l'ordinateur de votre grand-mère  :)) 

Re : nakeDeb, une Debian française en bikini

Répondre #5
Dans tout les cas, j'éviterais de l'installer sur l'ordinateur de votre grand-mère  :)) 

Ou de votre grand-père... si ce n'est qu'une question de génération.

Maintenant attention! les papis et les mamies d'aujourd'hui ont parfois connu des entrées en matières moins fleuries qu'aujourd'hui  ;)



Re : nakeDeb, une Debian française en bikini

Répondre #6
Moi ma mère râle à chacune de mes visites contre les lenteurs du système et les messages divers et variés de Windows  :'(
d’après ce que j’ai pu voir leur pc ne semble même pas compatible au passage sur la version 11.
Il faudra que je regarde ça de plus près la prochaine fois mais de toute façon s’il n’est pas compatible comme ça semble être le cas, je passerai le PC sur linux à la fin de Windows 10, sans doute sur une Debian, DFlinux, qui conviendra bien aux usages et à une maintenance à distance ;)

Re : nakeDeb, une Debian française en bikini

Répondre #7
@chalu :

La fin du support de Windows 10 en octobre 2025 je crois. Cela te laisse du temps mais d'ici là ta maman aura peut-être complètement perdu patience avec son ordi. Souvent, dans des cas analogues, ça se termine avec un nouvel achat. Puisses-tu la convaincre de ne pas s'y résigner et si elle n'a pas un besoin impérieux d'un logiciel ne tournant que sur Windows ou Mac. Si oui, DFLinux est probablement tout indiqué (j'avais essayé HandyLinux, c'était déjà très bien).

Re : nakeDeb, une Debian française en bikini

Répondre #8
Moi ma mère râle à chacune de mes visites contre les lenteurs du système et les messages divers et variés de Windows  :'(
d’après ce que j’ai pu voir leur pc ne semble même pas compatible au passage sur la version 11

Au pire trouve-lui une version de windows 7 c'est le moins pire !

Re : nakeDeb, une Debian française en bikini

Répondre #9
Euh non si windows 10 n'est plus maintenu, la version 7 non plus.
Je passerai le PC sous linux ;)

Re : nakeDeb, une Debian française en bikini

Répondre #10
Oui mais si ta maman ou grand-mère se servent de leur ordi pour jouer, peut-être que elles n'apprécieront pas ton Linux ??
Moi, mes tits-enfants, chaque fois que je vais les voir, ils ont un ordi en rade chez leur réparateur qui à coup de 70 euros lui refait une santé. Ils sont complètement windowsiens à cause des jeux qu'ils y ont; je n'ose imaginer ce qu'ils pensent de ma Debian-sidérante et de de ma Suson.

Re : nakeDeb, une Debian française en bikini

Répondre #11
Non ils ne sont pas joueurs. Ils étaient sur Handylinux avec leur vieux portable ;)

Re : nakeDeb, une Debian française en bikini

Répondre #12
Coucou,
Je m’immisce...
Mes Papa & Maman (respectivement 92 et 91 ans) "tournent" sous OpenSUSE Leap... Depuis de nombreuses années...
Alors bien entendu aucun jeux, il font de la messagerie, du "surf" sur le Web et mon Papa de la Photo mais vraiment basique (il était photographe).
Ben, depuis que je les ai passé sous Linux je suis vachement plus tranquille...  :))
Amicalement
Philippe

Re : nakeDeb, une Debian française en bikini

Répondre #13
à noter qu'en utilisation en vbox, les raccourcis clavier sur i3wm sont parfois difficiles à ajuster.

Bon, histoire de revenir dans le sujet  ;) , pour l'instant je n'ai pas rencontré de problème avec les raccourcis clavier d'i3 dans une VM nakeDeb.

Je tiens à préciser que le nakedWiki | i3wm contient non seulement le détail de la pré-configuration faite par la distribution mais aussi la traduction complète (!) en français du guide officiel de l'utilisateur. On peut aussi retrouver cette traduction sur le Wiki de Debian Facile et la télécharger aux formats PDF et ODT à partir de là.

Petits conseils pour s'y mettre (j'y vais doucement personnellement, et par simple curiosité) : Imprimer les schémas des raccourcis clavier par défaut et avoir sous le coude une copie du fichier de configuration d'i3 (/home/user/.config/i3/config) qui aide à comprendre.

Soit dit en passant, tout ça peut servir éventuellement pour configurer et utiliser i3 sur openSUSE.

Pour info i3wm ne fonctionne que sur X11. Il existe un remplaçant du nom de Sway pour Wayland et sur Tumbleweed, un paquet spécial de Sway aux couleurs d'openSUSE : sway-branding-opensuse  (sujet abordé début février sur Alionet).

https://en.opensuse.org/I3
https://fr.opensuse.org/Sway

Re : nakeDeb, une Debian française en bikini

Répondre #14
Coucou,
Je m’immisce...
Mes Papa & Maman (respectivement 92 et 91 ans) "tournent" sous OpenSUSE Leap... Depuis de nombreuses années...
Alors bien entendu aucun jeux, il font de la messagerie, du "surf" sur le Web et mon Papa de la Photo mais vraiment basique (il était photographe).
Ben, depuis que je les ai passé sous Linux je suis vachement plus tranquille...  :))
Amicalement
Philippe
:hello:

Idem mes parents sont sous nux depuis un moment, avant Ubuntu LTS, et depuis openSuse leap 15.2, sous openSuse.

Aucun pb, et ça convient à leur usage léger du pc. :)