Aller au contenu principal
Sujet: Histoire de distributions (Lu 346 fois) sujet précédent - sujet suivant

Re : Histoire de distributions

Répondre #1
Mince !!! tu m'as doublé !  :D je voulais aussi proposer ici ce lien que j'ai vu sur Manjaro.

Très intéressant ! joli graphique !



Re : Histoire de distributions

Répondre #3
Bonjour

J'ai trouvé ce lien intéressant sur le forum de Manjaro : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/1b/Linux_Distribution_Timeline.svg

Je n'avais pas réalisé que openSUSE était dérivé de Slackware. J'ai même découvert des forks de openSUSE.

A+
effectivement SuSE linux à débuté comme patch pour Slackware. mais la séparation date de 1993 autant dire les débuts de linux.

quand au forks d'openuse, il y en a très peu, je dirais que c'est une distribution un bien complète (on a dispo tout les environnement du bureau). et qu'il a peu de lacune (support matériel, installation, ...) et ce depuis longtemps.

David


Re : Histoire de distributions

Répondre #5
quand au forks d'openuse, il y en a très peu, je dirais que c'est une distribution un bien complète (on a dispo tout les environnement du bureau). et qu'il a peu de lacune (support matériel, installation, ...) et ce depuis longtemps.

David
Je n'ai pas compris ce qu'apportait geckolinux par rapport à openSUSE Leap 15 "de base" ?
il est indiqué out of box , ils ont inclus d'office packman et ses codecs multimedia ? il faudra que je teste en vm

Re : Histoire de distributions

Répondre #6
La slackware, ma première distribution, je l'avais reçue, en 1993 ou 1994, sous forme d'une cinquantaine de disquette 5 1/2 " !

Re : Histoire de distributions

Répondre #7
@chalu : https://geckolinux.github.io/

En gros, une distribution par bureau (façon Ubuntu et ses dérivées), les codecs multimédia, un live installable, et la compatibilité totale avec openSUSE.

J'ai testé il y a quelques années : c'est beau, c'est propre, ça fonctionne bien, ça peut se concevoir comme une belle introduction/initiation au monde d'openSUSE. :)


à plus,
oh!rocks


Re : Histoire de distributions

Répondre #8
J’avais vu la page github, j’ai l’impression que c’est toujours basé sur Leap 15.0 pour la static et c’est à l’utilisateur de migrer vers 15.1
Encore faut-il qu’il sache que 15.0 n’est plus maintenu. C’est bizarre.
Comme quoi, il faut rester prudent avec les distributions filles 🤯

Re : Histoire de distributions

Répondre #9
La slackware, ma première distribution, je l'avais reçue, en 1993 ou 1994, sous forme d'une cinquantaine de disquette 5 1/2 " !
C'est 3" 1/2 ou 5" 1/4 non ? (qui a dit qu'on était vieux ?  :D )

Re : Histoire de distributions

Répondre #10
La slackware, ma première distribution, je l'avais reçue, en 1993 ou 1994, sous forme d'une cinquantaine de disquette 5 1/2 " !
C'est 3" 1/2 ou 5" 1/4 non ? (qui a dit qu'on était vieux ?  :D )

Moi c'était à la même époque, récupéré au boulot par internet sur une station Unix Sun, sur des bandes magnétiques QIC-150... Mais pas sûr que c'était une Slackware. Par contre c'est bien une Slackware que j'ai achetée pour la première fois en 1995, chez Surcouf, sous forme d'un pack de 5 CD, pour installer sur mon PC Pentium 100, 16 Mo de RAm et disque dur d'un Go fraîchement acquis !

Re : Histoire de distributions

Répondre #11
;=)
Pour les utilisateurs slackware : que vous a t'elle appris et l'utilisez vous encore ?

 

Re : Histoire de distributions

Répondre #12
J'avais essayé la Slackware 8.0 : il y a bien longtemps, le noyau étais en version 2.2 ou 2.4. Ce type de distribution demande a être bien habitué au terminal et il fallait savoir compiler un nouveau noyau pour configurer son PC.

Installé un O.S. avec 50 disquette 5 1/4 : ça devait tourner au cauchemar si la 49 éme était défectueuse !

Les distributions filles : j'avais essayé Ubuntu et Mint, et le plus étonnant c'est que Mint semblait mieux fonctionner qu'Ubuntu !