Aller au contenu principal
Sujet résolu
Ce sujet a été marqué résolu et ne nécessite aucune autre attention.
Sujet: Installation LVM, home et système de fichiers (Lu 461 fois) sujet précédent - sujet suivant

Installation LVM, home et système de fichiers

Salut :)

Quelques questions préalable à la migration de Debian vers TW :

Préambule, je vais faire des sauvegardes avant, mais j'essaye de préparer le terrain malgré tout

  • J'ai actuellement une machine avec 2 disques, un SSD avec la racine et le /homeet un disque dur mécanique, le tout  partitionnés par l'installateur de Debian Jessie avec LVM. Je souhaiterais ne pas toucher aux volumes physiques et conserver les données du HDD notamment lors de mon installation.

    A priori, ça me semble sans problème, mais je n'ai jamais réalisé ce genre d'opération avec LVM. Je demande donc confirmation aux plus aguerris sur le sujet :)
  • Compte tenu que je viens d'une Debian Buster, donc, avec des versions de logiciels plus anciens, est-ce que ça vous paraît possible de ne pas formater le /home en se disant que les fichiers de configs de soft que j'utilise vont être conservé et mis à niveau si besoin ?
  • Par défaut, lors d'une installation de TW, le /home semble être en xfs. De ce fait, on ne peux pas utiliser les snapshots. Or, en cas de besoin de revenir à un snapshot précédent pour la racine, que se passe-t-il justement si un fichier de configuration d'un programme à changé et que les données ne sont plus utilisables alors (je pense par exemple à Darktable dont la base de donnée change entre deux version une base de donnée migrée vers une version plus récente n'est plus lisible par une version plus ancienne) ? De ce fait, quid d'un /home en btrfs plutôt qu'en xfs ?

Merci d'avance pour vos lumières :)

Re : Installation LVM, home et système de fichiers

Répondre #1
Salut,

Alors, dans l'ordre:

1. L'installeur openSUSE va te proposer, par défaut, un modèle de partitionnement basé sur l'analyse de ton matériel (tes disques) et va tenter d'en tirer le meilleur parti. Tu n'es pas obligé d'accepter sa proposition et tu peux passer en mode "Expert" en prenant comme base le partitionnement existant, volumes logiques compris. Il faudra juste que tu vérifies bien les points de montages qui, évidemment, ne seront pas repris.

2. Tu peux conserver les fichiers présent dans ton /home et donc ne pas le formater. En revanche, non, les fichiers de configuration des softs ne seront pas mis à jour, en tout cas, pas par l'installeur dont ce n'est pas le rôle. Il est bien normal qu'un installeur ne touche pas aux fichiers d'un utilisateur, fusse t'il des fichiers de configuration. Si un logiciel X en version 3 par exemple, trouve un fichier de config pour la version 2.5 (celle de Buster) peut-être que lui décidera de le mettre à jour mais cela dépend du logiciel X, rien à voir ici avec l'installeur openSUSE.

3. En effet, la proposition par défaut pour le /home est un format de système de fichiers en XFS. Mais comme tu ne veux pas formater ton /home (voir ton point 2), la question ne se pose pas. Ta partition /home ne sera pas formatée, son système de fichiers (tu es en quoi actuellement ? ext4 ?) ne sera pas touchée.
Bien sûr tu peux choisir de formater cette partition en btrfs pour bénéficier des snapshots. Là, deux solutions s'offrent à toi:
- supprimer la partition /home complètement et agrandir le volume logique qui contiendra / pour qu'il incluse le disque mécanique (actuellement utilisé par /home). Ce volume logique sera donc en btrfs
- conserver la séparation (un LV pour / et un autre LV pour /home (sur ton disque mécanique)), installer Tumbleweed avec la proposition par défaut pour / (btrfs avec snapshot) et formater ton actuelle partition /home en btrfs. Une fois ton système installé, il te suffira de créer une config de snapper (l'outil en charge de gérer les snapshots) pour cette partition /home.

Je suis à peu près clair ? :)

Re : Installation LVM, home et système de fichiers

Répondre #2
Merci Sogal, c'est assez clair :)

Pour la 2, effectivement, ça n'est pas l'installateur qui va mettre à jour les fichiers de conf, c'est bien chaque logiciel, mais ça parait donc jouable. Je voulais juste vérifier si ça ne risquait pas trop de mettre le bronx.

Pour la 3, entre temps, il me semble avoir vu un outils permettant de migrer du ext4 en btrfs (le /home actuel est bien en ext4). Je crois donc que je vais procéder comme ça :

/ et /home  en btrfs (en migrant le /home actuel avec btrfs-convert, les données sur le HDD qui restera en ext4 en modifiant .config/user-dirs.dirs pour que tout y pointe en conséquence :)

Re : Installation LVM, home et système de fichiers

Répondre #3
Bon, conclusion, ça l'a fait comme je voulais, sauf la conversion du /home en BTRFS. En  fait, la conversion se passe bien la partition refuse de monté pour une histoire que j'ai du mal à pigé. Donc retour arrière et ça re-fonctionne.

Je vais donc peut-être faire du copier/coller de tout ça et re-formater le /home en BTRFS, ou créer une nouvelle partition en XFS sur un espace libre.

Vous en pensez entre ces deux solutions ?

Re : Installation LVM, home et système de fichiers

Répondre #4
Quitte à reformater autant partir sur du brtfs, ce sera de plus l'occasion d'apprendre à configurer et utiliser snapper.
Point important:  n'oublie pas que les snapshots utilise de l'espace (dépendant de leur nombre, fréquence et taille).

Re : Installation LVM, home et système de fichiers

Répondre #5
Point important:  n'oublie pas que les snapshots utilise de l'espace (dépendant de leur nombre, fréquence et taille).
Oui, c'est pour ça que cette partition ne contiendrait que les fichiers de configuration, et pas les Documents, Images ...

Merci pour tes conseils Sogal :)

Re : Installation LVM, home et système de fichiers

Répondre #6
Avec plaisir.
Ok, j'avais pas pigé que tu ne voulais créer une partition *que* pour les fichiers de config. Mais oui ça marche quand même. Ce que j'ai au boulot c'est *tout* mon /home en BTRFS avec snaphost horaire (ce qui est appelé timeline dans le fichier de config de snapper). De la sorte j'ai des historiques de tout mon boulot à l'heure près.