Aller au contenu principal
Sujet résolu
Ce sujet a été marqué résolu et ne nécessite aucune autre attention.
Sujet: Une définition simple du système UEFI, svp ... (Lu 196 fois) sujet précédent - sujet suivant

Une définition simple du système UEFI, svp ...

Bonjour,

En termes simples svp, quel est donc ce UEFI ?
J'ai trouvé des pages d'explications (?) mais restons au niveau de base.

@+
aldt

Re : Une définition simple du système UEFI, svp ...

Répondre #1
Hello ;)

As tu lu cela : https://fr.wikipedia.org/wiki/Unified_Extensible_Firmware_Interface

Tu peut aussi voir là , en traduisant via chromium si besoin
https://doc.opensuse.org/documentation/leap/reference/html/book.opensuse.reference/cha-uefi.html

"UEFI (Unified Extensible Firmware Interface) est l'interface entre le micrologiciel fourni avec le matériel du système, tous les composants matériels du système et le système d'exploitation.

L'UEFI devient de plus en plus disponible sur les systèmes PC et remplace ainsi le PC-BIOS traditionnel. UEFI, par exemple, prend correctement en charge les systèmes 64 bits et offre un démarrage sécurisé ( « Secure Boot » , version de firmware 2.3.1c ou mieux requise), qui est l'une de ses fonctionnalités les plus importantes. Enfin, avec UEFI, un firmware standard sera disponible sur toutes les plates-formes x86.

UEFI offre en outre les avantages suivants:

Démarrage à partir de gros disques (plus de 2 TiB) avec une table de partition GUID (GPT).

Architecture et pilotes indépendants du processeur.

Environnement pré-OS flexible avec capacités réseau.

CSM (Module de prise en charge de la compatibilité) pour prendre en charge le démarrage des systèmes d'exploitation hérités via une émulation de type PC-BIOS."

ca peut aider, ou sinon précise ce qui te préoccupes ;)

Re : Une définition simple du système UEFI, svp ...

Répondre #2
Les règles de l'UEFI sont comme celles de l'UEFA : pas vraiment faciles à clarifier ! :D


à plus,
oh!rocks

Re : Une définition simple du système UEFI, svp ...

Répondre #3
Hello ;)

Tu peut aussi voir là , en traduisant via chromium si besoin
https://doc.opensuse.org/documentation/leap/reference/html/book.opensuse.reference/cha-uefi.html


Merci pour cette réponse.
Ce n'est pas l'anglais qui me pose problème, mais la technique développée par cette fonction UEFI.
En qualité de linuxien autodidacte vieillissant, je retiens que cet UEFI tente de freiner l'installation de Linux sur du matériel homologué Microsoft (malgré quelques avantages apparents qui dépassent et de loin mes compétences).
J'ai recommencé l'installation problématique et tout est correct maintenant.

@+
aldt


Re : Une définition simple du système UEFI, svp ...

Répondre #5
En qualité de linuxien autodidacte vieillissant, je retiens que cet UEFI tente de freiner l'installation de Linux sur du matériel homologué Microsoft (malgré quelques avantages apparents qui dépassent et de loin mes compétences).

Pas du tout. Tu confonds avec le SecureBoot qui est une technologie, mise en avant par Microsoft certes, mais dont le but est de signer l'OS. Au démarrage, sa signature est comparée à celle présente dans la ROM de l'UEFI, si elle ne correspond pas, le boot est impossible. C'est une protection contre le démarrage d'une machine sur un OS non signé ou altéré par un malware.

L'UEFI est simplement un remplaçant du BIOS. Le BIOS était écrit en assembleur et dépendant de chaque plate-forme matériel. L'UEFI, écrit en C, vient s'intercaler entre les firmwares de base du matériel et l'OS. Il possède des fonctionnalités supérieures au BIOS (diagnostic système, mises à jour des firmwares etc...).

Avec le BIOS, le chargeur d'amorçage, du moins une partie, était lu depuis le MBR (Master Boot Record).
Avec l'UEFI, le code EFI et le chargeur d'amorçage sont lu directement depuis une partition dédiée, plus besoin de MBR si le disque est formaté GPT (spécification permettant l'usage de disques de grande capacité et dépassant la limite historique du MBR de 4 partitions physiques).

Re : Une définition simple du système UEFI, svp ...

Répondre #6
Tu n'es pas le seul a qui cela a posé soucis, je te rassure, mais on nous l'a imposé :(

https://www.zdnet.fr/actualites/secure-boot-et-linux-les-critiques-montent-et-la-fsf-petitionne-39786795.htm

https://www.zdnet.fr/actualites/secure-boot-et-linux-ce-n-est-pas-un-concours-de-pipes-enrage-linus-torvalds-39787681.htm

Certes mais ces 2 articles datent d'il y a 7 ans. Autant dire une demi-éternité en matière d'informatique. De nos jours la spécification UEFI a bien évoluée, le SecureBoot est une option d'UEFI, pas une obligation et je ne connais pas une distribution Linux digne de ce nom qui ne prenne pas en charge correctement l'UEFI en 2020.